Tanitnews

Boeing reconnaît une défaillance sur des capteurs — Crash Lion Air


La FAA ajoute que le défaut détecté peut entraîner "une perte d'altitude et que les pilotes pourraient rencontrer de graves difficultés à garder le contrôle de l'appareil ".

"Le comité de sécurité des transports indonésien a indiqué que le vol 610 de Lion Air a reçu des informations erronées d'un des capteurs d'incidence (AOA, Angle of Attack sensor)", a indiqué le constructeur.

Le bulletin adressé par Boeing aux compagnies aériennes a pour objectif de rappeler aux pilotes les mesures à adopter en cas d'informations erronées émanant de ces capteurs d'incidence, qui mesurent en permanence l'angle de vol de l'appareil. L'appareil, un Boeing 737-Max 8, s'est abîmé en mer de Java 12 minutes après son décollage de Jakarta, faisant 189 morts.

Selon la Federal Aviation Administration (FAA), le régulateur aérien américain, 246 appareils 737-MAX sont concernés, dont 45 aux États-Unis.

Près de 80 élèves enlevés dans une école du Nord-Ouest — Cameroun
Ce dernier n'a pas précisé les conditions dans lesquelles la libération avait été obtenue. Je leur lance un appel à déposer les armes et à retrouver le droit chemin.

Les décisions de la FAA sont généralement reprises par les autres régulateurs aériens. Des données erronées indiquant un angle de vol trop élevé peuvent en effet conduire les ordinateurs de bord à faire plonger l'avion afin d'éviter un décrochage supposé, avant que les pilotes aient le temps de réagir. Ce plongeon inexpliqué a entraîné la mort des 189 passagers et membres d'équipage.

Au cours d'un vol entre Bali et Jakarta, le dernier avant le crash, les deux capteurs d'incidence de l'appareil montraient une différence de 20 degrés, alors qu'ils auraient dû être alignés, a indiqué Soerjanto Tjahjono, chef du comité de sécurité des transports indonésien. Des officiels de Lion Air ont reconnu que l'appareil a heurté à des problèmes techniques du vol effectué dans la soirée du 28 octobre, la veille de l'accident. L'avion avait fait l'objet de réparations avant d'être remis en service.

Sur le lieu de l'accident en mer de Java, les recherches pour retrouver de nouveaux corps et débris de l'appareil vont se poursuivre jusqu'à la fin de la semaine.

186 sacs mortuaires contenant des restes humains ont été récupérés. Mais seules 44 victimes ont été identifiées jusqu'à présent, a expliqué Muhammad Syaugi, responsable des services de secours. Les données de l'une des boîtes noires continuent d'être analysées pour en déterminer les circonstances.

Articles Liés

Commentaires