Tanitnews

Deux astronomes évoquent une sonde extraterrestre et reçoivent une volée de critiques


Pour réaliser cette étude, les deux scientifiques se sont basés sur la vitesse étrange de l'objet, mais également sa forme fine et allongée, qui est inhabituelle par rapport aux objets de notre système solaire.

L'année dernière, un objet en forme de cigare (ou de joint, dépendant de votre vice) avait fait couler beaucoup d'encre. Après avoir été qualifié d'astéroïde, une équipe de l'Agence spatiale européenne a estimé qu'il s'agissait probablement d'une comète. Pour les chercheurs en question, Oumuamua pourrait donc être une sonde extraterrestre. C'est ce qu'ont très sérieusement suggéré deux chercheurs d'Harvard, dans un article scientifique vivement critiqué.

Un "scénario exotique", selon les mots des auteurs du nouvel article, serait que "Oumuamua pourrait être une sonde totalement opérationnelle envoyée volontairement près de la Terre par une civilisation extraterrestre", écrivent-ils dans un article à paraître dans la revue Astrophysical Journal Letters. La raison justifiant cette hypothèse est que cet objet se déplace à une vitesse plus rapide qu'attendu.

Les deux chercheurs s'interrogent: comment un objet "aussi exceptionnellement mince" a réussi à "survivre au voyage interstellaire", pendant lequel il aurait pu entrer en collision avec d'autres éléments, relaye Numerama.

Il semblerait cependant que cette théorie ne fasse pas l'unanimité au sein de la communauté scientifique. D'où l'idée qu'il s'agit peut-être d'une sonde propulsée.

RONA ferme neuf de ses magasins
En janvier 2005, la Loi sur la Caisse de dépôt et placement du Québec a été amendée pour expliciter la mission de l'institution. Legault, alors dans l'opposition, pour ne pas avoir tout mis en oeuvre afin de bloquer cette transaction.

Reste aujourd'hui à convaincre les autres scientifiques, d'autant qu'aucun signal artificiel n' a encore été détecté. "Comme beaucoup de chercheurs, j'aimerais beaucoup qu'il existe une preuve irréfutable de vie extraterrestre, mais ce n'est pas le cas ", a dit mardi Alan Fitzsimmons, astronome à la Queens University, à Belfast.

Pour lui, il n'y a donc pas lieu de s'interroger sur l'accélération subie par le corps et il reproche d'ailleurs à ses confrères de s'être fondés sur des chiffres difficiles à prouver.

3 - Les deux chercheurs croient-ils eux-même à leur hypothèse?

" Pour Katie Mack, astrophysicienne à l'université North Carolina State, "il faut bien comprendre que pour les scientifiques, l'idée la plus folle est toujours publiable, du moment qu'il existe une chance infime qu'elle ne soit pas fausse".

Shmuel Bialy, de son côté, a tenu à préciser qu'il ne croyait pas que le corps était envoyé par des extraterrestres. "Je me fonde sur des preuves afin de trouver des explications physiques possibles à des phénomènes observés ". L'autre auteur, Avi Loeb, chef du département d'astronomie d'Harvard, a expliqué à NBC que l'humanité pourrait ne jamais savoir, car Oumuamua s'éloigne de la Terre et ne reviendra pas. Oumuamua ne ressemble pas non plus à nos astéroïdes.

Articles Liés

Commentaires