Tanitnews

Le PSG a pratiqué le fichage ethnique de jeunes joueurs — France


Au lendemain des révélations de Médiapart et France 2 concernant un fichage ethnique, de 2013 à 2018, au sein de la cellule de recrutement "hors Ile-de-France" du centre de formation du PSG, Le Parisien révèle que des pratiques similaires existaient aussi à la cellule "Ile-de-France" du club parisien.

"On a commencé une enquête interne ", a affirmé jeudi matin cette source, qui reconnaît l'existence de ces fiches. "On ne peut pas tolérer que des personnes soient identifiées, recrutées selon leur couleur de peau ou leur origine", ajoute-t-elle. Soit, Marc Westerloppe, ciblé par Mediapart et parti cette année au club de Rennes. "Sur chaque pensionnaire du centre, une fiche avec pour mention " Français ", " Maghrébin ", " Antillais " ou encore " Africain", alors que la loi française l'interdit.

Pour l'appellation "Français ", "il aurait fallu écrire Blanc". D'autant que tous les joueurs qu'on recommandait étaient Français. "Le PSG ne voulait pas qu'on recrute des joueurs nés en Afrique, car on n'est jamais sûr de leur date de naissance", lâche Serge Fournier, interrogé par Mediapart. "Deux ans plus tard, dans la case origine, il écrit: Afrique noire", précise Mediapart. Le joueur signe finalement à Rennes. Selon le compte-rendu d'une réunion datée de mars 2014, Westerloppe aurait émis des doutes sur le bien-fondé du recrutement du jeune Yann Gboho, milieu U13 du FC Rouen. Au cours de cette réunion, Marc Westerloppe déclare, selon ce document: "On ne va pas revenir sur ce sujet. Il y a un problème sur l'orientation du club, il faut un équilibre sur la mixité, trop d'Antillais et d'Africains sur Paris ". Il s'occupait du recrutement des jeunes. Impossible de cautionner ce virage à 180°!

Aucune sanction n'est prononcée.

Boeing reconnaît une défaillance sur des capteurs — Crash Lion Air
Mais seules 44 victimes ont été identifiées jusqu'à présent, a expliqué Muhammad Syaugi, responsable des services de secours. L'appareil, un Boeing 737-Max 8, s'est abîmé en mer de Java 12 minutes après son décollage de Jakarta, faisant 189 morts .

Alors que Mediapart, relais français des Football Leaks, indiquait qu'un tel fichage était déjà utilisé au RC Lens avant 2013 par ce dernier, Pascal Plancque défend son ancien collègue et réfute les accusations de racisme qui lui sont portées. Selon lui, "la direction n'était pas au courant ".

La Licra (Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme) avait également réagi jeudi aux révélations des Football Leaks, évoquant des faits "très graves".

Qu'est-ce qu'il y a actuellement comme grands, costauds, puissants?

Articles Liés

Commentaires