Tanitnews

Fusillade dans une discothèque à Los Angeles: au moins 12 victimes


Il aurait ensuite, ouvert le feu, tuant ainsi douze personnes avant de lui-même, se donner la mort selon Geoff Dean, le Sheriff du comté de Ventura, situé à la périphérie de Los Angelos. Le tireur est également mort, a-t-il ajouté, précisant qu'il ne le comptabilisait pas parmi les victimes. Le shériff Geoff Dean a précisé que les autorités n'avaient pour l'heure aucune information sur ses motivations ou un possible lien avec le terrorisme.

Mercredi soir, lorsque le tireur, Ian Long, un ancien soldat, y a fait irruption, une dizaine de ces survivants étaient présents. Les faits se sont déroulés au Borderline Bar and Grill dans la localité de Thousand Oaks, banlieue résidentielle de Los Angeles, où se tenait une fête d'étudiants, ont-ils indiqué, sans préciser les circonstances de la fusillade. Selon le Los Angeles Times, citant un responsable des services de sécurité, au moins trente coups de feu ont été tirés.

Des témoins ont rapporté sur la chaîne ABC 7 que l'assaillant aurait lancé des fumigènes avant d'ouvrir le feu.

Il n'est pas clair pour le moment si l'individu a mis fin à ses jours où s'il a été neutralisé par la police qui est arrivée sur les lieux à peine trois minutes après les premiers appels d'urgence. "Ron était un sergent assidu et dévoué". Il est intervenu pour sauver des vies. La police, alertée, se rend actuellement sur place.

Deux astronomes évoquent une sonde extraterrestre et reçoivent une volée de critiques
L'année dernière, un objet en forme de cigare (ou de joint, dépendant de votre vice) avait fait couler beaucoup d'encre. C'est ce qu'ont très sérieusement suggéré deux chercheurs d'Harvard , dans un article scientifique vivement critiqué.

Dans une interview par téléphone avec CNN, le maire de Thousand Oaks, Andy Fox, a souligné que la ville "est considérée comme l'une des plus sûres" des Etats-Unis.

"Que Dieu bénisse les victimes et leurs familles", avait tweeté jeudi le président américain Donald Trump, en évoquant une "tuerie terrible".

Un jeune homme rescapé de la fusillade de Las Vegas a été abattu mercredi dans la tuerie en Californie, a déclaré sa mère en exigeant, dans une vidéo devenue virale, que les États-Unis renforcent les règles sur les armes à feu.

Cette fusillade intervient "un peu plus d'un an après la tuerie de Las Vegas" où un tireur isolé avait fait 58 morts et plus de 500 blessés lors d'un festival de musique en plein air, le 1er octobre 2017, rappelle le quotidien. La fusillade de mercredi soir n'est que la deuxième la plus meurtrière de l'année, après celle survenue le 14 février dernier au lycée de Parkland, en Floride.

Articles Liés

Commentaires