Tanitnews

Philippe prêt à rencontrer une délégation — Gilets jaunes


Opération service après vente pour le Premier ministre.

Édouard Philippe a défendu mercredi la ligne "déterminée" mais "raisonnable" de l'exécutif face au mouvement des "gilets jaunes", qu'il se dit désormais prêt à recevoir et qu'il souhaite associer à la concertation voulue par Emmanuel Macron.

LIRE AUSSI Le retour de la taxe flottante?

Les "gilets jaunes" ont rejeté dès mardi le discours du président qui a annoncé vouloir limiter l'impact des taxes sur les carburants et organiser une "grande concertation", sans toutefois renoncer à sa stratégie sur l'environnement et le nucléaire. Si dans l'année, il y a un envol de la matière première, on peut revenir sur le niveau de la taxe fixé au 1er janvier de l'année en cours. "On va aligner la fiscalité du diesel sur l'essence pour corriger une vieille exception française", s'est-t-il justifié.

Eric Drouet, l'un des deux porte-parole des "gilets jaunes" reçus hier soir par le ministre de la Transition écologique et solidaire François de Rugy, a appelé a une nouvelle manifestation samedi prochain à Paris, sur les Champs-Élysées.

"Il y a une trajectoire d'augmentation de la taxe [carbone] qui est prévue au 1er janvier de chaque année, nous maintenons cet objectif.

"S'il y a une délégation représentative" de gilets jaunes qui souhaite être reçue, je le ferais avec la volonté d'écoute et de dialogue en essayant de prendre en compte ce qu'ils formulent", a souligné Edouard Philippe.

Edition numérique des abonnés
Edouard Philippe refuse d'augmenter le SMIC, en disant que « seul le travail paye »

Il a réclamé, en outre, une nouvelle rencontre avec "le porte-parole du gouvernement ou le Premier ministre".

Les représentants du mouvement sont ressortis de cette rencontre plutôt exaspérés.

"Sur BFMTV, ce mercredi, Édouard Philippe a affirmé qu'il n'y " aurait pas de coup de pouce supplémentaire " pour le salaire minimum le 1 janvier, mais seulement une " revalorisation légale ".

Il a également indiqué qu'il y aura une "revalorisation légale" du Smic à cette même date, sans pour autant de "coup de pouce" de l'État.

Mais, a assuré le Premier ministre, "le président de la République s'y est engagé, on va baisser le niveau d'impôt et de taxes en France".

Édouard Philippe a par ailleurs annoncé que l'État, actionnaire d'EDF à près de 84%, décidera "courant 2019" d'une possible montée au capital du groupe, une fois que la programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) aura été arrêtée.

GP d'Abou Dhabi: Vettel "va revenir en force", prédit Hamilton
L'homme aux 73 succès en carrière a devancé l'Allemand Sebastian Vettel ( Ferrari ) et le Néerlandais Max Verstappen ( Red Bull ). Le Français Romain Grosjean (Haas) a terminé à la 9e place devant son équipier danois Kevin Magnussen.

Articles Liés

Commentaires