Tanitnews

Google accusé d'espionnage par diverses associations de consommateurs


Google est une fois de plus dans la ligne de mire des groupes de défense des consommateurs, et pour cause, le géant de la recherche aurait omis de respecter le règlement européen sur la protection des données personnelles (RGPD). "Il s'agit de pratiques déloyales qui laissent les consommateurs dans l'ignorance sur l'utilisation qui est faite de leurs données personnelles", déclare la BEUC".

Les associations concernées sont Forbrukerrådet (Norvège), Consumentenbond (Pays-Bas), Ekpizo (Grèce), dTest (République Tchèque), Zveza Potrošnikov Slovenije (Slovénie), Federacja Konsumentów (Pologne) et Sveriges Konsumenter (Suède). Notamment au niveau de la fonction localisation. Toujours selon le BEUC, cette fonctionnalité n'est pas réellement activable ou non. C'est ce manque d'information de la part de la filiale d'Alphabet qui dérange les utilisateurs des pays respectifs. Pour Google, l'argument principal reste le même: les données de géolocalisation permettent avant tout de proposer la meilleure expérience utilisateur possible et l'option est d'ailleurs désactivée par défaut (jusqu'à ce qu'une application ne précise à l'utilisateur que son activation est "obligatoire"). Et qu'en aucun cas cela empêche le suivi de position.

Amiens : un couple interpellé après la mort d'une enfant de 4 ans
Sa mère et son beau-père ont été placés en garde à vue mardi, soupçonnés d'être à l'origine de la mort de l'enfant. Kléony, 4 ans, avait été hospitalisée dans un état grave dans la nuit du mercredi 21 au jeudi 22 novembre.

"Nous travaillons en permanence sur les moyens d'améliorer nos contrôles, et nous lirons attentivement ce rapport afin de voir s'il y a des choses que nous pouvons prendre en compte", a-t-il ajouté.

Articles Liés

Commentaires