Tanitnews

Une mauvaise nouvelle pour Donald Trump — General Motors


General Motors a annoncé qu'il est sur une restructuration massive venture qui aura pour résultat la fermeture de plusieurs usines, et l'arrêt de certains modèles de voiture qu'il produit, que la société a fait une offre de déplacer l'attention vers ride-les réseaux de partage de voitures électriques, et l'auto-conduite des véhicules.

L'annonce de General Motors passe mal parce que, pour l'heure, le groupe affiche de solides bénéfices: 2,53 milliards de dollars au seul troisième trimestre. Le milliardaire avait bâti sa campagne sur la promesse du retour des emplois industriels aux États-Unis et sa victoire surprise a été obtenue pour bonne part grâce aux votes dans les États où la mondialisation a provoqué une désindustrialisation dévastatrice. "Depuis des générations, les travailleurs de GM sont le coeur et l'âme d'Oshawa", ville située à une soixantaine de kilomètres à l'est de Toronto, a dit M. Trudeau sur Twitter. General Motors a annoncé lundi une sévère cure d'amaigrissement à coups de milliers de suppressions d'emplois, pour économiser 6 milliards de dollars. "Il faut passer devant quand le business et l'économie se portent bien", a-t-elle expliqué.

"Franchement, cette histoire vient du fait qu'ils fabriquent une voiture que personne ne veut acheter".

General Motor et Donald Trump sont à couteaux tirés.

Booba va sortir un recueil de ses meilleurs punchlines
Elie Yaffa de son vrai nom, semble avoir réfléchi à tout, pour proposer un recueil de qualité et tiré en très peu d'exemplaires. Le nom du recueil, Le bitume avec une plume , reprend le titre d'une de ses chansons parue sur l'album Temps Mort .

Au total, GM va supprimer en 2019 15% des emplois du groupe, en cessant la production sur sept sites: un au Canada, quatre aux Etats-Unis et deux en-dehors de l'Amérique du Nord.

Les réactions du locataire de la Maison-Blanche n'ont pas plu chez General Motor qui s'est fendu d'un communiqué.

"Bon nombre des employés touchés par les actions (annoncées la veille) auront la possibilité de travailler dans d'autres usines GM où nous aurons besoin de plus d'employés pour répondre à la croissance (des ventes) de pick-ups, de véhicules multisegment (crossover) et de SUV", affirme le communiqué du groupe. Mais pour autant, la PDG a insisté sur le fait que GM "voulait être sûr d'investir", en particulier dans les véhicules autonomes ou électriques, à un moment où le marché automobile nord-américain va ralentir.

A l'instar de Ford, General Motors a l'intention de concentrer sa production sur les véhicules les plus profitables, comme les pickups (camionnettes à plateau) et les SUV.

Articles Liés

Commentaires