Tanitnews

Attention, des emails frauduleux invitent à s'inscrire pour une nouvelle carte Vitale


France Info, qui relaie l'information, note l'arrivée d'une "nouvelle arnaque par e-mail qui invite les usagers à remplir un formulaire pour changer de carte Vitale".

Comme nombre de services publics, comme toutes les banques et les opérateurs mobiles, Ameli, le site de l'Assurance maladie, est régulièrement victime de campagnes de phishing, le hameçonnage d'informations personnelles. Les internautes sont invités remplir un formulaire pour obtenir une "nouvelle carte ". Ce message, rédigé dans un français approximatif, est bien évidemment un faux. Le but: collecter vos données personnelles. Au premier coup d'œil, l'email en question ressemble à s'y méprendre à un document officiel.

Dans ce courriel, on vous invite à cliquer sur un lien pour obtenir votre prétendue nouvelle carte Vitale.

Piratage massif de données et belle bourde — Marriott (Starwood)
C'est le second plus gros vol de données de l'histoire, après le piratage de 3 milliards de comptes Yahoo révélé en 2016. Marriott, ce sont quelque 6 700 propriétés et une trentaine de chaînes d'hôtels présentes dans 129 pays.

Il s'agit d'une arnaque diffusée par des pirates du web. Il vous est alors demandé de remplir un formulaire.

Par email, l'Assurance Maladie ne demande jamais la communication d'éléments personnels (informations médicales, numéro de sécurité sociale ou coordonnées bancaires).

Comme tous les ans, pour mettre à jour ses données, la Sécurité sociale explique qu'il suffit de se rendre chez son pharmacien pour effectuer cette opération. " Bon à savoir, rappelle l'organisme, lorsque l'Assurance Maladie vous contacte par téléphone, le numéro de l'appelant qui s'affiche à l'écran de votre téléphone peut être le 3646 ou le 05 53 35 62 37 (ce numéro est un numéro officiel provenant de l'Assurance Maladie, utilisé pour des entretiens téléphoniques en vue d'améliorer la qualité de la relation avec le public et de promouvoir ses offres de service)".

Articles Liés

Commentaires