Tanitnews

L'Algérie pourrait être le berceau de l'humanité — Découverte scientifique


En effet, des archéologues ont collecté en Algérie des outils en pierre taillée remontant à 2,4 millions d'années.

Va-t-il falloir réécrire les livres de biologie?

Des silex taillés récemment découverts en Algérie ont été datés d'il y a 2,4 millions d'années, soit presque aussi anciens que ceux découverts en Afrique de l'Est, considéré pourtant comme le " berceau de l'humanité ".

Les outils ressemblaient exactement à ceux dits Oldowan, trouvés jusqu'alors principalement en Afrique de l'Est (Égypte, Soudan, Éthiopie, Érythrée, Somalie...). Ils ont également déterré à proximité "des dizaines d'ossements d'animaux fossilisés, présentant ce qui ressemble à des marques d'outils - de véritables outils de boucherie préhistoriques". Ces ossements proviennent d'ancêtres de crocodiles, d'éléphants, d'hippopotames ou encore de girafes.

On pensait que le berceau de l'humanité se trouvait uniquement en Afrique de l'Est, où des outils retrouvés datés de 2,6 millions d'années.

Phil Collins en concert au Groupama Stadium
Ouverture de la billetterie grand public, ce vendredi 30 novembre à 10h (tarifs: de 67,50€ à 166,50€). Ce matin, le Groupama Stadium a officialisé le concert de Phil Collins le 4 juin 2019.

Cette découverte vient d'être publiée dans la revue Science et ces outils sont les plus anciens jamais découverts dans cette région.

Cela pourrait signifier que les techniques de fabrication des outils sont rapidement sorties d'Afrique de l'Est. Les chercheurs avancent deux hypothèses principales: soit des hominidés d'Afrique de l'Est ayant "migré" jusque dans cette région de l'Algérie, soit une branche encore inconnue des archéologues.

Les chercheurs derrière la découverte de la présence humaine remontant à plus de 2,4 millions d'années à Ain Boucherit, à Sétif, ont été honorés vendredi, lors d'une cérémonie en présence des ministres de la Culture et de l'Enseignement supérieur et de la recherche scientifique.

Cette découverte signifie que les hominines, sous-tribu de grands singes à laquelle appartiennent le genre humain, étaient déjà présents dans la ceinture méditerranéenne de l'Afrique du Nord 600 000 ans plus tôt que ce que pensaient jusqu'alors les historiens. Auparavant, les plus vieux outils d'Afrique du Nord dataient de 1,8 million d'années et avaient été découverts sur un site proche. Par contre, aucun reste humain n'a été découvert, on ignore donc quelle espèces d'hominidés a utilisé ces outils. Les fouilles ont été menées par des chercheurs de centres de recherche en Espagne, en Algérie, en Australie et en France.

La découverte ouvre en outre la perspective de trouver "plus de matériaux archéologiques en Afrique du Nord et dans le Sahara ", écrivent les chercheurs dans leur article, validé scientifiquement par un comité de lecture.

Articles Liés

Commentaires