Tanitnews

Pétrole : le Qatar va quitter l'Opep


Le pays va quitter en janvier l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), a annoncé le nouveau ministre de l'Énergie de l'émirat gazier. "Notre potentiel, c'est le gaz", a-t-il fait valoir. Le Qatar continuera à produire du pétrole, mais se concentrera sur la production de gaz.

Le Qatar se retire de l'OPEP (comprenant 15 membres) afin d'examiner le rôle joué par Doha sur le marché mondial de l'énergie, et les mesures susceptibles d'être prises afin de renforcer sa présence internationale, a noté Al-Kaabi.

Par la suite, les cinq membres fondateurs ont été rejoints par huit autres pays: le Qatar (en 1961), l'Indonésie et la Libye (1962), les Émirats arabes unis (1967), l'Algérie (1969), le Nigeria (1971), et l'Angola (2007). Nous n'avons pas beaucoup de potentiel (dans le pétrole), nous sommes très réalistes.

Gilets jaunes : nouvelles scènes de guérilla urbaine sur les Champs-Elysées
Vers 10h20 , 24 personnes avaient été interpellées, dont deux au moins pour port d'arme prohibé, selon la préfecture de police. La première journée nationale, le 17 novembre, avait réuni 282.000 personnes, et la deuxième 106.000, dont 8.000 à Paris.

L'Arabie saoudite a rompu ses relations diplomatiques avec le Qatar en juin 2017 en l'accusant d'abriter des individus et des organisations qui lui sont hostiles.

" La décision de retrait reflète le désir du Qatar de concentrer ses efforts sur les projets de développement et d'augmentation de sa production de gaz naturel de 77 millions de tonnes par an à 110 millions de tonnes dans les années à venir", explique Saad Sherida al-Kaabi.

Articles Liés

Commentaires