Tanitnews

Trêve dans le conflit commercial USA-Chine après la rencontre Trump-Xi


Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Mais Brad Setser, un ancien responsable du Trésor maintenant membre du Council on Foreign Relations à Washington, a relevé auprès de Bloomberg que " le plus dur est de trouver les bases pour un accord réel qui règle les grandes questions en suspens plutôt que de se mettre d'accord sur une pause ".

Les deux premières puissances mondiales se livrent depuis plusieurs mois une guerre douanière, Donald Trump estimant que les accords commerciaux actuels favorisent la Chine et désavantage les Etats-Unis.

A l'issue des discussions, le conseiller économique de la Maison-Blanche, Larry Kudlow, avait déclaré quant à lui que la rencontre avait été "très satisfaisante".

La surenchère de droits de douane entre la Chine et les États-Unis depuis le printemps pèse déjà sur la croissance mondiale.

Dragon Ball Super : Broly, la dernière bande-annonce est sortie
Au Japon , et sur Internet, Toei Animation continue le matraquage médiatique autour du film Dragon Ball Super: Broly . On rappelle q'aucun diffuseur français n'a été donné et donc aucune date de sortie n'existe chez nous...

Wang a tenu ces propos lors d'une conférence de presse portant sur la rencontre très suivie entre MM. Xi et Trump après la clôture du sommet du G20 dans la capitale argentine.

Dix-neuf pays " s'engagent à la pleine mise en oeuvre " de l'accord de Paris sur le climat, les Etats-Unis rappelant en toutes lettres leur rejet de ce dernier.

Les dirigeants soulignent également que le système commercial multilatéral "rate ses objectifs" et "soutiennent la réforme nécessaire de l'Organisation mondiale du commerce (OMC)", sur fond de multiplication par les Etats-Unis des confrontations avec leurs partenaires commerciaux.

La Chine importera plus de produits commercialisables depuis les Etats-Unis dans un effort visant à réduire petit à petit les déséquilibres dans la balance commerciale bilatérale, a-t-il fait savoir. "Cela pose la question de la crédibilité du G20 sur le commerce, mais aussi sur le climat", a-t-il ajouté.

Le président russe a par ailleurs accordé ses violons avec le prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane pour prolonger un accord de baisse de la production de pétrole.

Articles Liés

Commentaires