Tanitnews

Sida: 30% des personnes séropositives ignorent leur statut sérologique


Parmi les personnes qui deviennent séropositives, les hommes qui ont des rapports sexuels avec d'autres hommes restent les plus fréquents (45%) ainsi que les hétérosexuels nés à l'étranger et en particulier en Afrique (35%) où la maladie reste beaucoup plus fréquente et les moyens de protection beaucoup plus rares. Les statistiques du ministère de la santé font état de 6.000 personnes vivant avec le VIH sans le savoir. Au total, le nombre de personnes vivant avec le VIH sous traitement antirétroviral a atteint plus de 12.100 au Maroc à fin juin 2018, contre 5.301 en 2012. C'est d'ailleurs le thème retenu cette année à l'occasion de la célébration de la Journée mondiale de lutte contre le sida.

"À l'occasion de la trentième journée mondiale de lutte contre le sida, il apparaît nécessaire de se rappeler de toutes les personnes mortes du sida, mais aussi de toutes les personnes qui vivent aujourd'hui avec le VIH et avoir une pensée pour toutes les personnes survivantes, contaminées depuis le début de l'épidémie", ont rappelé les organisateurs.

Mondial 2018 : 6,3 M$ pour l’Afrique
Ils vont donc se partager la somme de 35 millions d'euros, dont 4 rien que pour le club de Manchester City. Les Citizens devancent la Juventus, le Real Madrid et le Bayern Munich.

" 620.000 femmes ont acceptées de faire le test de dépistage de Vih en 2017 parmi lesquelles 26.000 étaient séropositives".

Le Planning Familial 35, l'association Aides, le Centre hospitalier de Saint-Malo, la Ville de Saint-Malo, l'association Réseau Louis-Guilloux sont autant de structures qui œuvrent pour informer, prévenir et dépister le virus de SIDA (VIH) mais également les hépatites et plus globalement les infections sexuellement transmissibles (IST). Il a insisté sur l'importance du dépistage et de la prévention chez les jeunes et faire connaître les modes de transmission, car il estime que "connaître son statut sérologique du VIH permet d'avoir accès aux traitements et participer à atteindre les objectifs des 3×90". Il est aussi question d'améliorer l'accès au traitement ARV pour atteindre 90% en 2020. En vertu de cette convention, les deux parties s'engagent à conduire une révision de l'environnement législatif de la riposte, une évaluation genre, une étude stigmat-index.

Articles Liés

Commentaires