Tanitnews

••• De nouveaux rassemblements samedi à Paris?


Tandis que le mouvement des gilets jaunes n'a pas renoncé à un Acte IV pour sa mobilisation, et après les violences de samedi 1er décembre, le ministre de l'intérieur, Christophe Castaner, a "invité" hier soir les marcheurs pour le climat à se désister.

Comme lors des samedis précédents, une quatrième journée de mobilisation des gilets jaunes devrait se tenir ce samedi 8 décembre à Paris.

Le chef de l'État français s'est rendu ce mardi après-midi à la préfecture du Puy-en-Velay (Haute-Loire, dans le centre de la France) qui a été incendiée par des "gilets jaunes" en marge de la manifestation samedi dernier. "J'espère, et j'invite même les organisateurs à ne pas vouloir maintenir cette manifestation", a déclaré M. Castaner lors de son audition par la Commission des lois de l'Assemblée nationale.

Un syndicat de policiers en grève par solidarité — Gilets jaunes
Ce prévis de grève ne concerne pas tous les membres de la police mais seulement le personnel de soutien technique et administratif.

Invité lundi par Emmanuel Macron à réfléchir à "l'adaptation du dispositif de maintien de l'ordre", Christophe Castaner veut "faire preuve d'adaptation" en cas de nouvelle mobilisation.

"Celles et ceux qui ont fait le choix de ne pas venir manifester pacifiquement sur les Champs-Élysées doivent assumer une co-responsabilité d'avoir été aux côtés des casseurs et d'avoir très souvent empêché nos forces de l'ordre d'agir", a tancé Christophe Castaner. Nous allons mobiliser en France, des forces en nombre supplémentaire aux 65.000 qui ont été mobilisées " le 1er décembre, a affirmé le ministre de l'Intérieur, auditionné par la commission des Lois du Sénat. Parmi ses priorités figurent la prise en compte de "la mobilité extrême des casseurs" et de "l'appel à la violence sur les réseaux sociaux", a-t-il expliqué.

L'exécutif s'évertue encore jeudi à convaincre qu'il a entendu et compris la "colère insaisissable et incontrôlable" des "gilets jaunes", à deux jours d'une nouvelle mobilisation qui fait craindre une explosion de violence.

Articles Liés

Commentaires