Tanitnews

La France, championne des prélèvements fiscaux au sein de l'OCDE en 2017


La France enfer fiscal, les Gilets jaunes le clament depuis le 17 novembre.

Le Danemark, qui occupait la première place du podium depuis 2002, s'est laissé distancer par la France en faisant passer ses recettes fiscales à 46% du PIB contre 46,2% en 2016 et 46,9% en 2000. C'est le constat que tire un rapport de l'Organisation de coopération et de développement économiques publié ce mercredi 5 décembre. Et 46,2 % en 2017. Suit la Belgique, avec un ratio de 44,6% en 2017 (+0,5 point).

La France figure aussi parmi la dizaine de pays au sein desquels le poids des prélèvements fiscaux par rapport au PIB a le plus augmenté ces dix dernières années, c'est-à-dire depuis la crise financière de 2007-2008. Le Mexique reste le pays le moins taxé de l'OCDE en proportion de son PIB, avec un taux de 16,2% contre 16,6% en 2016.

L1 : Rennes prend une fessée par Strasbourg, et c'est légal
Le Stade Rennais et le RC Strasbourg s'affrontaient ce dimanche au Roazhon Park, à l'occasion de la 15e journée de Ligue 1 . Le 3e but de l'équipe alsacienne est intervenu à la 50e minute via un penalty de Jonas Martin, causé par Edson Mexer (1-3).

L'an dernier, les prélèvements obligatoires (impôts et cotisations sociales) ont représenté 34,2% du produit intérieur brut (PIB) en moyenne dans les 36 pays membres de l'OCDE, contre 34,0% en 2016. "Cette moyenne représente désormais un record absolu, y compris par rapport aux chiffres les plus élevés enregistrés en 2000 (33,8 %) et en 2007 (33,6 %) ".

Lire la suite sur LeParisien.frPouvoir d'achat: Le Maire et Darmanin suggèrent une prime défiscaliséeLes hôtels-restaurants en zone rurale disparaissent peu à peuL'expert vous répond.

Articles Liés

Commentaires