Tanitnews

Des sites institutionnels ciblés par des cyberattaques de "Gilets jaunes"


Les "gilets jaunes" se moilisent dans la rue, mais aussi derrière leurs ordinateurs.

L'expert estime que le niveau de ces attaques est "moyen". David Grout, un expert de la société américaine de cybersécurité FireEye, a déclaré à l'AFP avoir repéré des cyberattaques contres des sites institutionnels français entre le 2 et le 4 décembre.

Le mode opératoire de ces attaques "était un déni de service distribué (attaque DDoS, Distributed Denial of Service) qui provoque la fermeture du site web en le surchargeant de trafic", est-il également précisé dans un communiqué.

Après Brest, le dépôt pétrolier de Lorient débloqué — Carburants
En Seine-Maritime, des Gilets jaunes occupaient des ronds-points et la police a recensé une dizaine de barrages. Indépendants du BTP rejoints par des gilets jaunes bloquent de nombreuses stations-services en Bretagne .

Samedi 8 décembre, les "gilets jaunes" promettent une nouvelle journée de mobilisation à travers tout le pays et notamment à Paris.

Dans un premier temps, ces mystérieuses attaques ont été revendiquées par des groupes activistes tels que des groupes " anti-israël " ou des activistes turcs. Néanmoins, "ils ont une capacité de nuisance qui peut être relativement gênante tout en restant modérée", a-t-il conclu.

Articles Liés

Commentaires