Tanitnews

Édouard Philippe défend son plan de crise devant les députés — Gilets jaunes


Emmanuel Macron, lui, veut à tout prix éviter de "changer de cap" sur le fond en cours de quinquennat, comme l'avaient fait Nicolas Sarkozy en 2008 ou François Hollande en 2014."Et puis qui trouvera un Premier ministre aussi loyal qu'Édouard Philippe?". Protéiforme, le mouvement des gilets jaunes semble n'offrir aucune prise au gouvernement, qui s'attend à de nouvelles scènes de violences pour ce deuxième samedi de décembre. Edouard Philippe aurait ainsi célébré ses 48 ans, après une "visite au pas de charge ", toujours selon l'hebdomadaire auprès d'agents "d'une compagnie d'intervention de la Préfecture de police qui venaient d'en prendre plein la figure autour de l'Arc de triomphe", explique encore le palmipède.

Le Premier ministre est "très affaibli" mais ne pourra pas servir de "fusible" car "c'est la personne du président de la République qui est visée", a estimé le député LFI Alexis Corbière. N'évoquant seulement qu'un éventuel abandon si aucune solution n'était trouvée au bout des six mois de concertation; et sans convaincre un hémicycle surchauffé, ni les " gilets jaunes ".

Un contexte explosif pour le gouvernement... ce qui n'aurait pourtant pas empêché son chef de célébrer son anniversaire. Edouard Philippe a exclu en revanche que le vaste débat citoyen sur les impôts et les dépenses publiques débouche sur "la création de nouvelles taxes" ou "une augmentation des déficits". Du coup, l'Elysée et Matignon ont tenté d'éteindre le début d'incendie: l'annulation a été décidée " de concert " par le président et le Premier ministre, affirme l'entourage du chef de l'Etat. Mais le mal est fait. Edouard Philippe est plus que jamais fragilisé. Surtout que l'Elysée s'attend à " une très grande violence " pour ce troisième samedi de manifestation. Mais cette première concession n'avait pas convaincu la majorité des manifestants qui multiplient blocages et rassemblements parfois violents depuis trois semaines dans tout le pays. Et compte s'appuyer dorénavant sur les corps intermédiaires. Un dialogue sera engagé dans ce sens ce vendredi entre les organisations syndicales et patronales. "Philippe a fait une ligne politique qui malgré toutes ses qualités et son humour nous a plantés", juge un député LREM. Il enchaîne cet après-midi avec un autre débat au Sénat.

Un syndicat de policiers en grève par solidarité — Gilets jaunes
Ce prévis de grève ne concerne pas tous les membres de la police mais seulement le personnel de soutien technique et administratif.

La volte-face de l'exécutif sur la taxation des carburants n'y change rien, la colère des gilets jaunes ne faiblit pas.

Mais partout en France, les appels sur les réseaux sociaux à se mobiliser une nouvelle fois ce samedi sont pour l'heure maintenus.

Pour près de huit Français sur dix (78%), les premières annonces du gouvernement ne répondaient pas aux attentes, selon un sondage Elabe qui confirme que l'approbation de la mobilisation reste élevée, avec 72% des Français. "Nous demandons à être reçus pour négocier avec lui sur le pouvoir d'achat, qui est ce qui relie toutes les colères" de ce mouvement hétéroclite, a déclaré Benjamin Cauchy. On fait de la politique pour que ça marche.

Articles Liés

Commentaires