Tanitnews

"Pupille" : le parcours du combattant émouvant d'une adoption heureuse


Le bébé est une personne. Un film bouleversant d'humanité. Clara, une étudiante, vient accoucher à l'hôpital au terme de sa grossesse. Et dire aussi à la mère que la loi lui permet de revenir après réflexion sur sa décision, si elle le souhaite, dans un délai de deux mois qui deviendra, alors irréversible!. La chaîne de solidarité qui se forme autour du bébé de Pupille, de sa naissance sous X à son départ chez sa mère adoptive, en est un bel exemple. Il accepte néanmoins de prendre en charge Théo pour cette étrange période d'attente. Pendant ce temps, les services sociaux se démènent pour décider quelle famille pourra l'adopter. Elle analyse également les complexités actuelles du processus d'adoption français, qui s'atèle à la tâche délicate de "trouver les meilleurs parents possibles à des enfants en difficulté, et non pas un enfant à des parents qui souffrent". Jeanne Herry bossait sur son film à l'étage où je préparais Le Grand bain, confie l'acteur à 20 Minutes. Un duo de travailleurs sociaux, joué par Sandrine Kiberlain (Karine) et Gilles Lellouche (Jean), est missionné pour accueillir provisoirement ces bébés nés sous X et leur trouver des parents adoptifs. Les autres héros de Pupille (un beau titre dans lequel il faut lire le double sens d'enfant placé sous la tutelle de l'État et de prunelle des yeux) sont ces professionnels qui vont accompagner au mieux Théo dans ce temps suspendu.

Pouvoir d’achat : Le Maire et Darmanin suggèrent une prime défiscalisée
Selon son entourage, cette prime pourrait être versée par l'entreprise en deux fois, par exemple en juin et décembre. La prime serait plafonnée et ne compterait pas pour la retraite, la rendant neutre pour les caisses de l'État.

Avec fluidité, le film est traversé de plusieurs arcs chronologiques. De la même manière que la fragilité et la détermination d'Alice, trouve dans l'intensité émotive de l'interprétation d'Elodie Bouchez magistrale, la vraie dimension de l'enjeu du "moment de l'adoption" qui se joue dans l'instant où les mots dits, les regards échangés sont si importants que l'on tremble de ne pas être à la hauteur.

Articles Liés

Commentaires