Tanitnews

Macron annule la hausse des taxes sur les carburants — "Gilets jaunes"


Emmanuel Macron s'est pour sa part opposé à tout rétablissement de l'Impôt sur la fortune (ISF), a rapporté l'Élysée à l'AFP, confirmant une information des Échos. "Il m'a dit: " les gens ont eu l'impression qu'il y avait une entourloupe, qu'on leur disait que c'est une suspension mais hop ça reviendra après " ", a ajouté le ministre lors d'un débat avec des Gilets jaunes. Le gouvernement a ensuite trois mois pour s'y opposer. Est-ce qu'il y a d'autres moyens?

Après l'annonce mardi de la suspension de la hausse des taxes sur les carburants pendant six mois, l'Élysée annonce que cette hausse est finalement supprimée pour l'année 2019, ont indiqué des sources à l'Élysée à BFM TV et au Figaro.

"La hausse de cette taxe est désormais abandonnée dans le PLF 2019". "Elle ne sera pas dans le PLF 2019 et toute solution devra être issue du débat ", avait déclaré Edouard Philippe.

Paris : Musées, stations de métro et vélib : le point sur les fermetures
L'annonce de la mobilisation des Gilets jaunes , samedi 8 décembre, bouleverse en effet la tenue de nombreux événements publics. De nombreux musées du centre de la capitale, notamment tous ceux proches des Champs-Elysées, seront fermés ce samedi.

Les annonces de l'exécutif sur l'annulation des hausses de taxes sur les carburants ont donné lieu à des débats tendus mercredi 5 décembre au soir à l'Assemblée nationale, les oppositions dénonçant des "contradictions" entre le Premier ministre et l'Élysée, alors que reprenait l'examen du projet de réforme de la justice.

Il n'avait pas exclu plus tôt dans l'après-midi que la hausse soit inscrite dans un budget rectificatif "au printemps", à l'issue des débats conduits en région. "Le débat citoyen et parlementaire des semaines et des mois à venir devra permettre de trouver les solutions et les financements qui répondront aux enjeux de la transition écologique, solutions qui devront préserver le pouvoir d'achat de nos concitoyens", indique la présidence de la République.

L'Elysée a enfin renoncé à l'augmentation du prix carburant.

Articles Liés

Commentaires