Tanitnews

Une bousculade dans une discothèque fait six morts — Italie


Un témoin oculaire de 16 ans, hospitalisé avec sa petite amie du même âge, a déclaré aux médias italiens: "Nous avons dansé en attendant le début du concert lorsque nous avons détecté cette odeur bizarre".

Quelques minutes avant la fin de la finale qui avait vu la Juventus Turin s'incliner devant le Real Madrid, un mouvement de panique provoqué par des rumeurs de bombe s'était propagé parmi les quelque 20.000 personnes venues assister à la rencontre diffusée sur écran géant.

"Peut-être à cause de la dispersion d'une substance urticante, les jeunes ont fui en se marchant les uns sur les autres", témoignent sur Twitter les pompiers italiens. "Nous avons couru vers une des sorties de secours mais nous l'avons trouvée bloquée, les videurs nous disaient de rentrer ", a expliqué un jeune blessé aux médias locaux.

Un spray urticant a-t-il été utilisé?

Sous la pression de la foule, les balustrades ont cédé, précipitant des dizaines de personnes un mètre en contrebas. Ceux qui se sont retrouvés en-dessous sont morts écrasés.

Un ancien joueur de Perpignan est décédé — Carnet
Certains auraient tenté de lui venir en aide, frappés à leur tour. "Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille". Les amis et les clients se sont réunis jusqu'à tard dans la nuit ce jeudi autour du bar de la place de la République.

Le drame s'est produit lorsqu'une des passerelles permettant de sortir de la Lanterna Azzurra, une boîte de nuit de la ville de Corinaldo, s'est effondrée.

"D'habitude il n'y a pas de bruit, on entend à peine la musique, tout au plus les rires des jeunes lorsqu'ils arrivent ou repartent mais ce matin, en me réveillant, j'ai entendu des cris et des pleurs", a raconté à l'AFP Ines Patrignani, une voisine de l'établissement.

Mais au-delà du deuil, la recherche des responsabilités est en cours. De plus, seulement une des trois salles seulement, d'une capacité officielle de 469 places, était ouverte, a relevé le chef du gouvernement, Giuseppe Conte, qui s'est rendu sur place à la mi-journée. S'en suit alors un mouvement de panique.

Huit personnes ont ensuite été arrêtées dans le cadre de l'enquête, soupçonnées d'avoir provoqué la bousculade en dispersant un spray irritant afin de dérober des objets de valeur à des spectateurs.

Articles Liés

Commentaires