Tanitnews

Venezuela : fortement contesté, Nicolás Maduro commence son second mandat


L'Union européenne (UE) et les pays du Groupe de Lima, qui rassemble depuis 2017 des pays d'Amérique latine et le Canada, ont également annoncé qu'ils ne reconnaîtraient pas le deuxième mandat du président vénézuélien, réélu le 20 mai lors d'un scrutin boycotté par l'opposition.

L'Organisation des États américains (OEA) doit tenir une session extraordinaire jeudi sur la situation dans le pays sud-américain. Un encouragement à faire un coup d'Etat, a dénoncé Caracas.

Vive le Président Nicolas Maduro élu par un peuple souverain!

À l'issue de cette réunion à laquelle participait, de manière inédite et surprenante, par visioconférence depuis Washington, Mike Pompeo, tous les pays (à l'exception du Mexique) signaient une déclaration commune fustigeant " un mandat présidentiel illégitime", assortie d'un certain nombre de mesures: des sanctions financières accrues, la saisie de la Cour pénale internationale à l'encontre de Maduro, la suspension de toute coopération militaire, la possibilité d'une rupture des relations diplomatiques, etc.

Il est ainsi devenu clair, que le VENEZUELA est victime pour sa politique de souveraineté nationale, de justice sociale, et de solidarité avec CUBA et le NICARAGUA, qui a ainsi empêché les Etats Unis, de renverser les gouvernements que ces deux peuples ont souverainement choisis. Venezuela: il faut stopper cette atroce révolution bolivarienne! .

2262 morts dans des traversées de la Méditerranée en 2018 — Migrants
L'Italie et Malte ont toutefois confirmé dimanche qu'elles n'avaient aucune intention d'autoriser ces deux navires à accoster. Elle doit leur trouver un port de débarquement.

Il a reçu mardi l'appui de l'armée qui a exprimé "son soutien inconditionnel et sa loyauté absolue au citoyen Nicolas Maduro en tant que président constitutionnel", selon un communiqué du haut-commandement lu par le ministre de la Défense, le général Vladimir Padrino. L'hyperinflation a atteint 1.350.000% en 2018 et la population est épuisée par les pénuries. Le grand isolement international se conjugue avec la pire crise économique de son histoire récente.

Face à l'écroulement de la production de pétrole du Venezuela, qui dispose pourtant des plus grandes réserves du monde de cet hydrocarbure (3,2 millions de barils/jour en 2008 contre 1,17 million aujourd'hui), Nicolas Maduro a invité ses alliés à investir, non seulement dans le brut, mais aussi dans l'or, le diamant et le coltan.

Mais l'opposition est divisée, engluée dans des luttes de pouvoir, et ses principales figures sont en prison ou en exil. Samedi, le Parlement, qui a salué la déclaration du Groupe de Lima, s'est déclaré seul pouvoir légitime, annonçant qu'il allait former un " gouvernement de transition ".

"Rien ne sortira du Parlement qui puisse avoir le moindre impact sur la vie politique, les actions ou les membres du gouvernement".

Toute source souhaitant supprimer ce contenu du moteur de recherche de notre site, veuillez nous envoyer un courrier électronique et vous remercier de votre compréhension.

Articles Liés

Commentaires