Tanitnews

Delta commande quinze Airbus A220 supplémentaires


L'avionneur européen est une nouvelle fois devancé par son concurrent américain en termes de production d'avions.

Il a dit à des journalistes que l'avionneur n'était plus confronté à une queue d'avions à moitié terminés attendant leur moteur, signe d'un redressement après des retards provoqués par des problèmes dans les livraisons de moteurs au cours des années 2017 et 2018.

En 2018, Airbus et Boeing ont battu de nouveaux records de production, avec un total de 1606 avions livrés, soit 332 de plus qu'en 2013. L'entreprise réalise ses objectifs pour l'année et établit un nouveau record, les livraisons ayant dépassé de 11 pour cent le record de 2017 (718 appareils). Airbus a produit 626 appareils de sa gamme phare. L'A380 ferme la marche, avec 12 appareils livrés par Airbus. Suivent l'A350 avec 93 appareils produits, puis l'A330 avec 49 appareils, et l'A220 avec 20 appareils.

Cette comparaison brute entre les deux mastodontes du secteur masque cela dit une dynamique un peu différente pour les deux groupes. Le géant de Chicago reste légèrement en dessous de son ambition.

Chine : Kim Jong-Un chez Xi Jinping une nouvelle fois
Les discussions entre Pyongyang et Washington sur l'arsenal nucléaire nord-coréen sont dans l'impasse depuis le sommet de Singapour.

Au cours des 16 dernières années, Airbus n'a cessé d'accroître sa production sur les chaînes d'assemblage final de Hambourg, Toulouse, Tianjin et Mobile, auxquelles est venue s'ajouter courant 2018 la chaîne de production d'A220 de Mirabel, au Canada. "Je tiens à féliciter nos équipes aux quatre coins du monde, qui ont travaillé jusqu'à la fin de l'année pour honorer nos engagements", a indiqué mercredi soir Guillaume Faury, patron des avions commerciaux d'Airbus et intronisé à tête du groupe en avril prochain.

Rappelons que c'est en 2016 que Delta Air Lines avait commandé 75 appareils à Bombardier, qui exploitait alors le programme C Series, devenu A220 depuis qu'Airbus en a pris les commandes.

" Malgré d'importants défis opérationnels, Airbus a poursuivi la hausse de ses cadences de production et livré un nombre d'avions record en 2018".

Dans la course qui l'oppose à Boeing, c'est l'Américain qui l'emporte donc avec 893 commandes nettes pour l'ensemble de l'année.

Articles Liés

Commentaires