Tanitnews

Forte explosion dans une boulangerie à Paris, des blessés


Pour le moment, la piste de l'accident est privilégiée.

Sur Twitter, la préfecture de police a indiqué que l'incendie s'était déclaré dans un commerce situé au 6 rue de Trévise, à l'angle de la rue Montyon. La majorité des vitres de la rue ont été soufflées par l'explosion, des voitures ont été retournées et des devantures arrachées. Un bilan fait état de deux blessés en urgence absolue, de sept blessés graves et de onze blessés légers. Il y a de "nombreuses victimes" selon la préfecture de police de Paris.

Une forte explosion s'est produite dans une boulangerie samedi matin vers 09H00 dans le 9e arrondissement de Paris, blessant plusieurs personnes et soufflant plusieurs vitrines alentours, d'après la préfecture de police et des journalistes AFP sur place. Le sinistre serai due à une fuite de gaz selon la préfecture de police. "La boulangerie est totalement éventrée et tout autour est particulièrement abîmé", a confié sur BFMTV Sylvain Maillard, adjoint au maire du 9e. L'un de nos journalistes a pu saisir l'image des sapeurs-pompiers se rendant sur les lieux de la détonation. 200 pompiers et 100 policiers étaient mobilisés, selon le ministre de l'Intérieur, qui faisait état d'une situation "maîtrisée", vers 10 heures.

"J'étais à quelques mètres de la rue de Trévise quand j'ai entendu un énorme bruit d'explosion". "On est descendus et on a vu un immeuble en feu", ajoute son frère.

Emu, Murray annonce la fin de sa carrière — ATP
Très diminué, le Britannique va disputer son dernier Open d'Australie , mais il espère pouvoir finir sa carrière à Wimbledon . Je peux toujours jouer à un certain niveau, pas à un niveau auquel je suis heureux de jouer.

" Toutes les fenêtres de l'appartement ont explosé, toutes les portes qui étaient ouvertes sont sorties de leurs gonds". Pour sortir de la chambre, j'ai dû marcher sur la porte.

La famille a finalement dû être évacuée par une échelle par les pompiers depuis le 1er étage.

Dans les rues, plusieurs touristes, valises à la main, ont évacué les nombreux hôtels de cette zone centrale de la capitale parisienne. Un homme pieds nus, l'air hagard, les cheveux blanchis par la poussière, était pris en charge par les secours.

Articles Liés

Commentaires