Tanitnews

Nice a trouvé son futur président en D3 anglaise — OGCN


Vendredi, le président de l'OGC Nice a annoncé son départ dans les prochaines semaines (voire prochains mois si nécessaire) en compagnie de son directeur général Julien Fournier en raison de divergences devenues trop importantes avec les actionnaires majoritaires du club. Le départ annoncé de ce dernier a donc semé le doute dans l'esprit du champion du monde 98, qui serait également déçu des contraintes budgétaires fixées par les actionnaires Sino-Américain, qui refusent de mettre la main à la poche.

Il vous reste 80% de cet article à lire. Faut-il donc s'attendre à le voir finalement rester à Nice jusqu'en fin de saison?

Face cachée de la Lune: la Chine publie une photo à 360°
C'était la première arrivée en douceur de l'histoire sur cet hémisphère de la Lune qui tourne le dos en permanence à la Terre. Fait notable, on peut clairement distinguer le petit robot lunaire et les traces qu'il a laissées sur la surface.

"Vous le savez, ce n'est pas un secret de polichinelle". Ces tensions s'accentuent en période de mercato. C'est le moment d'accélérer l'arrivée de nouveaux dirigeants. "Le club leur appartient et c'est leur vision qui l'emporte", confirme Fournier. "Quand les nouvelles personnes seront là, nous assurerons la transition pour qu'elle se fasse en douceur". "[.] On se rend compte que les divergences d'opinion sont encore une fois là", a ainsi expliqué Jean-Pierre Rivère en conférence de presse, en ajoutant que ces divergences influaient directement sur le mercato hivernal en cours. On a fait grandir le club. Je ne regrette rien, j'ai rencontré des gens formidables ici. Avant de conclure: "Ce club, c'était un challenge". Ce défi, on l'a réussi en partie. "C'est la vie d'un club de bouger".

Articles Liés

Commentaires