Tanitnews

Le tueur de la mosquée de Québec condamné à perpétuité


Les avocats de l'accusation demandaient une peine exemplaire de 150 ans de prison, demande qui a été qualifiée de "déraisonnable" et d'anticonstitutionnelle par le juge François Huot. Bissonnette a reçu vendredi cette peine d'emprisonnement à vie. Selon lui, cela irait à l'encontre de la Charte canadienne des droits et libertés, à valeur constitutionnelle.

Le verdict tant attendu de la condamnation de l'auteur de l'attentat contre la grande mosquée de Québec, ayant causé six morts début 2017 est enfin prononcé.

"La haine viscérale des immigrants de confession musulmane" animait le meurtrier, a regretté le juge. Ce "crime mérite la plus grande des dénonciations", a-t-il assuré. Il était entré dans la mosquée du Centre culturel islamique pendant les prières du soir du 29 janvier 2017 et avait ouvert le feu.

Démission du président Guillaume Soro : L'intégralité de son discours à l'Assemblée nationale
Le coup de grâce est intervenu, quand Ouattara a décidé de la création du RHDP et que Soro a refusé d'y adhérer. Le discours de Guillaume Soro qui a cours en ce moment a lâché: "Je rends ma démission dès maintenant".

Le jeune Québécois, ex-étudiant en sciences politiques séduit par les idées nationalistes et suprémacistes, a mené " une attaque préméditée, gratuite, sournoise et meurtrière ", a dit le juge. Six hommes tombent sous ses balles et cinq sont grièvement blessés. Informaticien, professeur d'université ou épicier, ils étaient tous intégrés à la vie québécoise depuis de longues années.

Le juge a dit à Bissonnette, vêtu d'un blazer bleu et d'une chemise blanche, de sortir du box des accusés et de se tenir devant lui pendant qu'il lisait la décision. Le juge a déclaré que le jour des meurtres "restera pour toujours inscrit en lettres de sang de l'histoire de cette ville, de cette province, de ce pays".

"Les actes posés par Alexandre Bissonnette portent atteinte à nos valeurs sociétales fondamentales", a également accusé le magistrat dans un jugement de 246 pages. Présents parmi les 250 personnes du public, ses parents ont écouté le verdict en essuyant des larmes, tout comme plusieurs amis et proches des victimes, a constaté une journaliste de l'AFP. Or, les juges de la défense pourraient faire appel de la décision du juge d'ici 30 jours.

Articles Liés

Commentaires