Tanitnews

Sous-marins. Australie et France signent leur colossal contrat


Il a rappelé qu'il s'agissait là du " plus important investissement consenti en matière de défense en temps de paix par l'Australie ". Après dix-huit mois de négociations, la ministre des Armées Florence Parly, son homologue australien Christopher Pyne et le patron de Naval Group Hervé Guillou ont acté cette nuit une avancée essentielle dans le contrat géant pour douze sous-marins annoncé en avril 2016.

Le groupe français Naval Group a signé ce lundi 11 février un accord de partenariat stratégique avec le gouvernement australien pour la fourniture de douze sous-marins d'attaque Barracuda dans le cadre d'un contrat global de 31,3 milliards d'euros. Il est chargé de la conception et de la construction des navires et du chantier naval.

L'assemblage du premier sous-marin doit débuter en 2023 pour une première livraison au tout début des années 2030.

" Il faut beaucoup de confiance de la part de l'Australie pour parier sur la France, et beaucoup de confiance de la part de la France pour partager avec l'Australie des compétences qui sont tellement au cœur de notre souveraineté, de notre autonomie stratégique et qui résultent d'investissements immenses pendant des décennies", a déclaré Florence Parly lors de la cérémonie devant le ministère australien de la Défense à Canberra.

Espagne : Manuel Valls défilera dimanche avec la droite et l'extrême droite
Candidat à la mairie de Barcelone, Manuel Valls est venu grossir les rangs fournis d'une manifestation contre Pedro Sanchez . L'ancien premier ministre français et candidat à la mairie de Barcelone , Manuel Valls , a décidé d'y participer.

Le contrat va créer environ 2 800 emplois en Australie, selon le Premier ministre de l'Etat d'Australie-Méridionale, Steven Marshall, et occuper 500 personnes en France. Les spécialistes australiens des questions militaires espèrent que ces sous-marins permettront à l'Australie d'opposer une force de dissuasion crédible en cas d'action hostile.

Les sous-marins destinés à la marine australienne seront basés sur le modèle français du Barracuda.

C'est l'entreprise française Naval Group qui sera chargée de superviser la construction des sous-marins. C'est dans ce département qu'un bâtiment ultra-sécurisé a été construit pour accueillir les ingénieurs venus du Pacifique qui retourneront ensuite dans leur pays, à Adelaïde, sur le site de construction. Nous devons prendre l'initiative pour nous renforcer avant les autres.

Articles Liés

Commentaires