Tanitnews

Grippe : l'épidémie touche désormais toute la France


Le centre de référence pour la grippe de Sciensano a reçu la semaine dernière 23 échantillons envoyés par le réseau des 120 médecins vigies, répartis sur l'ensemble du pays.

Cet hiver, 1 800 décès sont déjà attribuables à l'épidémie de grippe au niveau national. Les consultations des médecins généralistes pour syndrome grippal ont également augmenté la semaine dernière (622 pour 100 000 habitants, soit +15%), selon le réseau de surveillance Sentinelles.

Parmi les 14.000 patients qui se sont présentés aux urgences la semaine dernière, 2.171 ont été hospitalisés (contre moins de deux mille la semaine précédente), selon le réseau Oscour.

Plus généralement, la part des hospitalisations pour grippe ou syndrome grippal (36 pour 1 000) est en augmentation, souligne l'agence sanitaire SpFrance.

Taxe carbone. 86 députés réclament son retour dans une version
Les 86 députés plaident donc pour un nouveau contrat entre l'État, les citoyens et les différents acteurs. Le gouvernement veut profiter du grand débat national pour remettre le dossier sur la table.

Récemment, la ministre française de la santé, Agnès Buzyn avait annoncé que la vaccination en pharmacie contre la grippe allait être généralisée en France à compter de l'automne prochain. Parmi ces patients, 79 sont décédés: un enfant de moins de 5 ans, 26 personnes âgées de 15 à 64 ans et 52 patients âgés de 65 ans et plus. Document qui confirme que c'est majoritairement le virus A (H3N2) qui circule.

Alors que l'activité grippale est en augmentation dans toutes les régions, sauf en Ile-de-France et en Corse, la quasi-totalité des hôpitaux de la métropole font face à un afflux de patients "très important", selon l'agence sanitaire qui a tenu à rappeler "l'importance des gestes d'hygiène contre les virus de l'hiver et de l'utilisation des antiviraux pour les personnes atteintes de formes graves et les personnes à risque". C'est contre ce type de virus que le vaccin apparaît le moins efficace pour les personnes vulnérables, d'après des estimations préliminaires.

"Le vaccin est moyennement efficace cette année, c'est pour ça que les gestes de protection sont très importants", avait souligné le 7 février Mme Buzyn.

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

Articles Liés

Commentaires