Tanitnews

L'antitussif Pneumorel retiré du marché à cause d'un risque cardiaque


Le Pneumorel, un antitussif bien connu, ne doit plus être prescrit, vendu ni utilisé depuis le 8 février dernier, a déclaré l'Agence du médicament (ANSM).

Ce 8 février, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) annonçait la suspension de l'AMM des médicaments Pneumorel (sirop 0,2 pour cent, comprimé 80 mg) utilisés dans le traitement de la toux et de l'expectoration au cours des bronchopneumopathies. L'Agence du médicament l'explique par un risque cardiaque lié à l'utilisation de ce médicament, découvert suite à l'identification d'un potentiel effet du principe actif, le fenspiride, sur la survenue de troubles du rythme cardiaque. Par précaution, les "lots présents dans les officines, les établissements de santé et chez les grossistes répartiteurs font l'objet d'un rappel". "Il n'y a plus aucun risque dès lors que le traitement est arrêté, et ce, que le patient ait ou non présenté des symptômes cardiaques lors de son traitement par Pneumorel". Si vous êtes toujours en possession de comprimés ou du sirop, vous devez les ramener en pharmacie. Une réévaluation de l'ensemble de ces médicaments sera conduite par l'EMA en vue d'une décision harmonisée au niveau européen.

Le narcotrafiquant mexicain jugé "coupable" par la justice américaine — Procès "El Chapo"
Depuis novembre, les enquêteurs américains ont fait défiler à la barre quelque 56 témoins, dont de nombreux ex-associés ou employés d'El Chapo.

Un numéro vert a été mis en place: 0800.00.39.36, pour tout renseignement complémentaire, notamment pour en savoir plus sur les modalités de retour et de remboursement des produits ou toute remontée d'information.

Articles Liés

Commentaires