Tanitnews

Le narcotrafiquant mexicain jugé "coupable" par la justice américaine — Procès "El Chapo"


Le baron mexicain de la drogue, Joaquin "El Chapo" Guzman, a été déclaré coupable mardi de tous les chefs d'accusation après trois mois de procès dans le tribunal fédéral de Brooklyn.

Après trois mois d'un procès délocalisé à New York et sous très haute surveillance, Joaquin "El Chapo" Guzman a été reconnu, ce mardi 12 février, coupable de narcotrafic et des neuf autres charges qui pesaient contre lui. Ce verdict, annoncé au sixième jour de délibérations par les 12 jurés du tribunal fédéral de Brooklyn, devrait valoir, aux termes de la loi américaine, la perpétuité à "El Chapo", 61 ans, figure de légende des cartels mexicains.

"El Chapo", premier baron de la drogue extradé aux Etats-Unis à avoir préféré un procès à un "plaider coupable", n'a manifesté aucune émotion à la lecture du verdict, se contentant d'échanger un signe complice avec son épouse après la sortie du jury.

La défense du narcotrafiquant n'a visiblement pas convaincu lorsqu'elle avait dénoncé une " mascarade " de procès et assuré que son client n'était qu'un bouc émissaire du gouvernement mexicain, particulièrement corrompu.

Certains ont ainsi pu détailler l'organisation et les violences du cartel ainsi que le rôle majeur d'El Chapo dans l'exportation de plus de 155 tonnes de cocaïne de Colombie vers les Etats-Unis. "Pour le meilleur ou pour le pire, c'est quelqu'un qui ne renonce jamais", a souligné l'un de ses avocats.

Grammy Awards : Childish Gambino et Kacey Musgraves, grands gagnants
Une première dans l'histoire des Grammy Awards , aucun morceau de rap n'ayant eu droit à ces deux dernières distinctions. C'est le cas de l'idole des jeunes Ariana grande , qui a sorti son nouvel album Thank U juste avant les Grammys.

La justice américaine tenait à exposer en détails le fonctionnement des cartels latino-américain qui inondent les Etats-Unis de drogue depuis les années 80.

Depuis novembre, les enquêteurs américains ont fait défiler à la barre quelque 56 témoins, dont de nombreux ex-associés ou employés d'El Chapo.

A lire aussi:Narcotrafiquants: qui pour succéder à El Chapo?

La défense, qui n'a cité brièvement qu'un seul témoin, assure qu'Ismael "El Mayo" Zambada, co-dirigeant du cartel toujours en fuite, est le vrai patron du cartel et "la pièce manquante du procès". Son ex-pilote et responsable du cartel pour la ville de Mexico a expliqué qu'il avait à sa disposition quatre avions, de nombreuses résidences, dont une luxueuse dans la grande station balnéaire d'Acapulco, un yacht baptisé "Chapito" et un ranch doté de son propre zoo et d'un petit train pour le traverser.

Articles Liés

Commentaires