Tanitnews

La circulation des métros, trams et bus bruxellois fortement perturbée — Grève nationale


La Belgique va tourner au ralenti ce mercredi en raison de la grève nationale en front commun syndical CSC-FGTB-CGSLB qui n'épargnera aucun secteur.

En parallèle, des administrations, des commerces, des hôpitaux des écoles et des services publics de la Belgique seront également fortement affectés à divers degrés par cette grève d'ampleur. "Le mouvement est bien suivi partout et dans tous les secteurs", a assuré la secrétaire générale du syndicat CSC (chrétien), Marie-Hélène Ska, à la radio de radio Bel-RTL. "Les travailleurs disent qu'ils ont besoin de respect, qu'ils aspirent à vivre dignement et pas simplement à survivre", a-t-elle ajouté.

Selon l'agence Belga, plusieurs piquets de grève ont été mis en place à travers tout le pays, comme au port de Gand (nord), à Eupen (est) ou encore dans les zones industrielles du Limbourg (est).

Au coeur de la contestation: une proposition de revalorisation des salaires du privé jugée "insuffisante et inacceptable" par les syndicats, qui ont suspendu les négociations avec le patronat.

L'appel à la grève a aussi été lancé dans les ports.

La Société nationale des chemins de fer belges (SNCB) a annoncé la suppression ou la modification de plusieurs trains, mais environ la moitié circulaient cependant grâce à la mise en place d'un service minimum.

En revanche, le trafic ferroviaire international ne devrait pas être trop touché par la grève. L'espace aérien belge a quant à lui été fermé.

Affrontement PUR vs BBY, Ibou Diop tué à Tambacounda — Urgent
Mon souhait le plus ardent est que cette campagne se déroule dans la tranquillité la plus absolue. Issa Sall a donc été contraint de suspendre sa campagne électorale faute de sécurité.

Le trafic aérien en Belgique a été annulé entre le mardi 12 février à 22h et le mercredi 13 février à 22h.

La compagnie belge Brussels Airlines avait annoncé dès la semaine passée l'annulation de la totalité des 222 vols prévus mercredi.

A Charleroi, seuls deux bus circulaient et le call-center est resté fermé.

Seule la compagnie TUI Fly a décidé de dévier ses vols vers les aéroports de Lille, Paris Orly, Maastricht, Eindhoven ou Amsterdam.

Ils réclament une hausse des salaires, une hausse des allocations et pensions, ainsi que de meilleures conditions de fin de carrière.

Dans les entreprises métallurgiques et textiles, le taux de participation est "du jamais-vu", a indiqué à Belga William Van Erdegehem, président du syndicat chrétien CSC Metea, affirmant que 600 entreprises sont touchées.

Articles Liés

Commentaires