Tanitnews

Brexit : les députés britanniques refusent un nouveau référendum


La voix cassée, comme abasourdie par ce nouveau revers, la première ministre avouait suite à cela regretter "profondément la décision prise par la Chambre [des Communes]".

Le chef de l'opposition travailliste Jeremy Corbyn a lui estimé que l'accord de Mme May était "clairement mort". Signe que le gouvernement britannique prend cette hypothèse au sérieux, il a publié mercredi une nouvelle séries de mesures qui s'appliqueraient pour en atténuer les conséquences: il réduirait notamment ses droits de douane qui ne concerneraient plus que 13% des produits importés. "Globalement, on peut dire que la force de négociation de Theresa May et du Royaume-Uni face à l'Union européenne s'est réduite".

L'UE a souligné qu'une demande de report devait être justifiée et acceptée à l'unanimité par les 27 pays de l'UE.

En rejetant l'accord, et alors qu'un report du Brexit se profile, n'auraient-ils pas finalement scié la branche sur laquelle ils étaient assis?

Certains Brexiters avaient senti le coup venir et choisi mardi de voter pour l'accord de Theresa May, à l'instar de Ben Bradley, député conservateur de Mansfield (centre de l'Angleterre).

Les députés britanniques ont rejeté mercredi soir de justesse une sortie de l'Union européenne sans accord, et la Première ministre Theresa May a annoncé dans la foulée qu'elle allait leur soumettre à nouveau son accord de Brexit, qu'ils ont déjà rejeté deux fois.

Liverpool sort le Bayern, il y aura quatre clubs anglais en quarts !
Mais je ne crois pas qu'il y aura encore 0-0 demain, ce qui veut dire que nous devons de toute façon gagner ce match. Liverpool sera donc le quatrième anglais, vendredi, lors du tirage au sort des quarts de finale.

Ce scénario redouté par les milieux économiques causerait d'importantes perturbations dans les échanges entre le Royaume-Uni et l'UE.

De plus, un report plus long supposerait "un changement majeur" au Royaume-Uni, "comme de nouvelles élections, l'organisation d'un nouveau référendum ou la révocation de l'article 50", a-t-il ajouté. "Ou partir avec un accord, mais pas cet accord?"

Le vote des députés n'est cependant pas contraignant et Theresa May leur a répété que s'ils ne soutenaient pas l'accord de retrait, le Brexit risquait d'être remis aux calendes grecques. À quinze jours de la date théorique du Brexit, une motion gouvernementale sera également débattue à la Chambre des communes, proposant un court report du Brexit, théoriquement prévu le 29 mars, jusqu'au 30 juin, à la condition que les députés approuvent l'accord d'ici mercredi 20 mars. Ce ne peut être pour renégocier un accord que nous avons négocié durant de nombreux mois et dont nous avons dit qu'il n'était pas renégociable.

Les principaux reproches formulés par les députés contre l'accord portent sur le "backstop" ("filet de sécurité"), un dispositif de dernier recours qui vise à éviter le retour d'une frontière physique entre les deux Irlande afin de préserver les accords de paix de 1998 et l'intégrité du marché unique européen.

Une partie de la classe politique britannique y voit un "piège" pour maintenir leur pays arrimé indéfiniment à l'UE.

Articles Liés

Commentaires