Tanitnews

Relation avec Hollande : ce que Ségolène Royal regrette de n’avoir pas fait


Laurent Fabius, Dominique Strauss-Kahn mais surtout François Hollande, qui était encore à l'époque son compagnon.

En 2007, Ségolène Royal se lançait dans la course à la présidentielle. Une confession que Ségolène Royal espère utile pour "toutes les femmes qui subissent cela" en leur suggérant "de ne pas se taire".

L'ancienne ministre de l'Ecologie est revenue sur cette période compliquée dans une interview accordée à Télé Loisirs et diffusée ce 11 mars. Si elle a tenu bon c'est en partie pour ses équipes et pour ses enfants.

Au moins six morts dont cinq élèves dans une fusillade scolaire — Brésil
Les deux assaillants se seraient ensuite " suicidés sur les lieux " selon le communiqué du gouvernement de Sao Paulo. Les deux tireurs se sont semble-t-il donné la mort.

Présidentielle de 2007... Ségolène Royal se hisse au deuxième tour de l'élection mais elle finit par s'incliner lors de la dernière ligne droite.

Ségolène Royal a partagé la vie de François Hollande pendant une trentaine d'années. Selon elle, elle n'a pas fait preuve d'assez de fermeté et regrette de ne pas avoir invité "ces messieurs " comme elle les appelle, à la soutenir ou à simplement quitter sa campagne. Avant de se demander la même chose pour son mariage: "Y compris à mon propre conjoint, qui ne m'a pas soutenue pendant la campagne et qui en plus me trompait". Pourquoi à un moment je n'ai pas dit: Ou tu me soutiens, ou tu t'en vas. "J'avais encore quatre enfants à élever qui subissaient déjà l'exposition de leur mère. Si en plus j'avais ajouté à ça la crise d'un couple, je ne sais pas comment ils s'en seraient sortis", explique-t-elle.

Articles Liés

Commentaires