Tanitnews

Cyrille Bolloré succède à son père à la tête du groupe familial


Une succession de père en fils: Cyrille Bolloré a été intronisé, jeudi 14 mars, comme PDG du groupe du même nom, recevant ainsi les rênes des mains de son père Vincent Bolloré.

"Le conseil d'administration a remercié M. Vincent Bolloré pour le travail accompli pour le développement de la société Bolloré depuis 38 ans", peut-on lire dans un communiqué publié par le groupe. Le cadet des fils de Vincent Bolloré, qui a fait ses armes au sein du groupe familial, est ainsi propulsé sur le devant de la scène. Il a annoncé il y a plusieurs années son départ définitif pour 2022, année où le groupe fêtera son bicentenaire.

La lettre d'adieu touchante d’une fillette britannique à l’Union européenne — Brexit
Pendant ce temps, la petite Sophie a décidé de rédiger une lettre touchante à Donald Tusk , le président du Conseil européen. Les députés britanniques ont rejeté mercredi soir de justesse une sortie de l'Union européenne sans accord.

Le milliardaire breton, qui avait déjà laissé son fauteuil d'administrateur chez Vivendi à Cyrille Bolloré, ne demandera pas le renouvellement de son siège au conseil d'administration de Bolloré à l'expiration de son mandat en mai prochain. Il devient PDG de Financière de l'Odet, le holding qui détient 64% de Bolloré, dont il n'était auparavant que président du conseil d'administration. Hors ces éléments exceptionnels, son bénéfice net a progressé de 7% en 2018, le premier exercice qui inclut Vivendi sur toute l'année. Le résultat opérationnel du groupe ressort à 1,3 milliard d'euros, en hausse de 17% (25% hors effets de change et de périmètre), notamment grâce aux performances de Vivendi et aux activités historiques du groupe, les transports et la logistique.

Articles Liés

Commentaires