Tanitnews

Les pharmaciens officiellement autorisés à vendre certains médicaments sans ordonnance


En octobre, l'Assemblée nationale rejetait un amendement de la députée La République en marche (LREM) Delphine Bagarry qui proposait, sous forme expérimentale, d'autoriser les pharmaciens à délivrer certains médicaments dans le cas de soins d'urgence non-programmés.

Cystite, angine, gastro-entérite, conjonctivite...

Fini le passage chez le médecin pour se voir prescrire certains médicaments.

La liste de ces médicaments sera fixée "par arrêté", a fait savoir Thomas Mesnier, qui a précisé également que la Haute autorité des médicaments va mettre en place un protocole à suivre pour les pharmaciens. Il précise que sera nécessaire au préalable une "formation ad hoc sur [les] protocoles et d'un lien obligatoire réalisé auprès du médecin traitant".

La ministre de la Santé Agnès Buzyn a jugé "important de réussir à avancer sur le sujet".

TPMP : les chroniqueurs de Cyril Hanouna révèlent leur salaire en direct
Il a quand même admis qu'ils étaient " immensément privilégiés ". "Quand on dit Castaldi gagne 4000, je crois que c'est sur facture".

Médecins et pharmaciens vont devoir trouver un terrain d'entente autour de cette mesure.

Un amendement du rapporteur Thomas Mesnier (LREM) a été adopté en ce sens.

Ainsi, dès l'amendement voté, les syndicats ont regretté "l'obstination du rapporteur à vouloir doter les pharmaciens d'officine de compétences diagnostiques qu'ils n'ont pas " selon les mots du SML (Syndicat des médecins libéraux).

Aidez-nous à améliorer notre site en répondant à notre questionnaire.

Articles Liés

Commentaires