Tanitnews

MAX: Boeing promet de modifier son système défectueux sous 10 jours


Le 10 mars, le monde a été choqué par le crash d'un Boeing 737 Max de la compagnie Ethiopian Airlines, partant d'Addis-Abeba à destination de Nairobi (Kenya).

La compagnie Ethiopian Airlines a annoncé, jeudi 14 mars, que les boîtes noires du Boeing 737 MAX qui s'est écrasé dimanche près d'Addis Abeba, en Éthiopie, ont été envoyées en France, faute d'équipement nécessaire pour les analyser sur place. Les raisons de l'accident elles, restent encore inconnues, toutefois, le BEA, le bureau français d'enquête et d'analyses pour la sécurité de l'aviation civile, devrait vite apporter les premières réponses. Il a été sollicité par les autorités éthiopiennes qui dirigent l'enquête sur l'accident, parce que ces dernières ne sont pas équipées pour examiner ces boîtes obéissant à une technologie très récente, comme l'avion qu'elles équipent.

Les boîtes noires, qui enregistrent les paramètres de vol et les conversations des cockpits, ont été endommagées dans l'accident du Boeing 737 Max, un modèle récent de Boeing, que de nombreux pays ont décidé de clouer au sol.

Le BEA a diffusé jeudi une photo d'une boîte noire du Boeing 737 Max 8 d'Ethiopian Airlines semblant montrer que la coque protectrice de la puce contenant les données est intacte.

L'Agence américaine de l'aviation (FAA) a ordonné mercredi de clouer au sol "provisoirement" les Boeing 737 MAX 8 et 9 aux Etats-Unis, dans le sillage des autorités de sécurité aérienne dans le monde entier.

" Break, break, demande retour à la maison ", dit le commandant aux contrôleurs aériens alors qu'il tente d'éviter deux autres vols approchant l'aéroport, selon le quotidien américain qui s'appuie sur les déclarations d'une personne ayant eu accès aux échanges entre l'équipage et les contrôleurs.

Enfants rapatriés de Syrie : un "soulagement" mais aussi "une terrible angoisse"
Le ministère remercie les Forces démocratiques syriennes "de leur coopération, qui a rendu possible cette issue". Le cas des enfants de jihadistes constitue un casse-tête pour les capitales européennes.

Mercredi, le président américain Donald Trump a fini par céder à la pression en annonçant que tous les Boeing 737 MAX allaient être cloués au sol aux États-Unis. Dans des circonstances similaires, un avion du même type de la compagnie indonésienne Lion Air s'était abîmé en mer au large de l'Indonésie en octobre, faisant 189 morts.

Washington a annoncé l'interdiction de vol peu après le Canada.

L'enquête de l'accident de Lion Air a pour le moment mis en cause un dysfonctionnement sur le système de stabilisation en vol destiné à éviter un décrochage de l'avion, le "MCAS" (Maneuvering Characteristics Augmentation System).

Plusieurs pilotes américains ont rapporté avoir été confrontés à un dysfonctionnement de ce dispositif.

"Nous suspendons la livraison des 737 MAX jusqu'à ce que nous trouvions une solution", a déclaré à l'AFP un porte-parole, ajoutant que l'avionneur américain poursuivait en revanche leur production.

Articles Liés

Commentaires