Tanitnews

Orléans : des fans de Michael Jackson attaquent les auteurs d'un documentaire


Louis Vuitton va conséquemment retirer tous les éléments qui "montrent directement Michael Jackson" de la production, et la collection qui se retrouvera dans les magasins "reflétera purement les vraies valeurs de la marque et de son directeur artistique".

Contacté par l'AFP, l'avocat des trois associations, Me Emmanuel Ludot, a indiqué que l'assignation est partie jeudi par voie d'huissier vers la Californie, où résident les deux hommes, et qu'ils sont attendus devant le tribunal d'instance d'Orléans le 4 juillet prochain. Mais le format du documentaire, qui sera diffusé en France, le 21 mars sur M6, avec de longs témoignages précis en caméra, qui se corroborent l'un l'autre, éclaire l'artiste sous une lumière plus crue que jamais.

Si les images sont dures à voir, elles sont surtout très contestées par les fans du chanteur américain, décédé en 2009. Dans le film, deux hommes, Wade Robson et James Safehuck accusent Michael Jackson d'actes pédophiles. Interrogé par la radio, Richard Lecoq, de l'association MJ Street, explique sa démarche: "On est face à un documentaire unilatéral qui ne donne la parole qu'à un seul camp qui s'est ligué contre Michael Jackson et qui l'attaque". Ces derniers affirment avoir eu des relations sexuelles avec le roi de la pop lorsqu'ils avaient respectivement 7 et 10 ans.

Distribution : Spotify attaque l’App Store pour position dominante
Apple a lancé son propre service Apple Music Streaming en 2015 en tant que concurrent de Spotify . Spotify n'était pas disponible dans l'immédiat pour un commentaire sur la réaction d'Apple.

L'un des producteurs des "Simpson" craint que Michael Jackson ait utilisé sa participation à la série culte pour "amadouer des garçons". A cette occasion, Hanouna a dévoilé en exclusivité une interview des trois neveux du king de la pop, qui sont surnommés les 3T à savoir, Taryll Jackson, Taj Jackson et TJ Jackson. "Ce n'est pas du journalisme, c'est de la propagande, de la manipulation émotionnelle". Des références directes qui incluaient entre autres, un t-shirt à motif représentant les pieds du chanteur ou encore des chemises blanches boutonnées.

La diffusion du documentaire a créé de nombreuses controverses aux Etats-Unis. Ce dernier fait apparaître le personnage de Leon Kompowsky, un homme interné dans un hôpital psychiatrique, qui se prend et parle comme Michael Jackson.

Articles Liés

Commentaires