Tanitnews

Enrico Macias doit rembourser 30 millions d'euros à une banque islandaise


"Cette décision est un désastre pour notre client", a réagi de son côté l'avocat luxembourgeois du chanteur, Me Pierre Hurt, sur les ondes de la radio luxembourgeoise RTL.

"Ce matin il y a eu un rejet du pourvoi devant la cour de cassation", a-t-elle déclaré. La justice confirme ainsi la décision prise en première instance et pour laquelle son appel avait été rejeté, à savoir qu'Enrico Macias va devoir rembourser 30 millions d'euros à la liquidatrice de Landsbanki Luxembourg.

Moha La Squale poursuivi pour menaces de mort
Le temps pour lui de s'embrouiller avec un couple dans le bar d'un hôtel de luxe de Saint-Pierre de La Réunion. Après ce concert, Moha La Squale est resté quelques jours sur l'ile, un séjour qui a visiblement mal tourné.

Enrico Macias avait emprunté en 2007 la somme de 35 millions d'euros auprès de Landsbanki Luxembourg. Il cherchait alors 5 millions d'euros pour rénover sa villa de St Tropez. 9 millions lui avaient été remis en liquide et 26 millions placés sur des contrats d'assurance-vie. Mais la société a fait faillite un an plus tard, sur fond de crise financière et de nationalisation de sa maison mère. Dès lors, elle demande le remboursement intégral du prêt à Enrico Macias mais ce dernier refuse, estimant qu'il a été trompé sur la réalité des risques encourus dans ce montage financier. La justice luxembourgeoise a finalement donné tort à celui-ci. Celui qui a reçu un disque d'or pour "Mélisa" en 1976 a saisi la justice française, avec une centaine d'autres clients de Landsbanki, pour escroquerie. Selon eux, l'établissement a hypothéqué leurs biens contre un crédit versé en partie en liquide et en partie sous forme de placements financiers. Mais en août 2017, le tribunal correctionnel de Paris a estimé qu'"il ne résulte pas du dossier que les emprunteurs ont été victimes de manoeuvres frauduleuses". "Pour moi c'était une banque d'Etat, comme la Banque de France, j'avais une confiance illimitée", avait confié le chanteur en mai 2017.

"Si la cour d'appel décide de réformer le jugement, il faudra voir quel impact cela pourrait avoir sur la décision luxembourgeoise" a expliqué Me Rosario Grasso, avocat de la liquidatrice luxembourgeoise citée par le figaro.

Articles Liés

Commentaires