Tanitnews

"Mon bébé" : Sandrine Kiberlain en maman poule exemplaire


Une comédie feel good à aller voir absolument.

Comédie française (2018) de Lisa Azuelos, avec Sandrine Kiberlain (Héloïse), Thaïs Alessandrin (Jade), Victor Belmondo (Théo), Mickael Lumière (Louis), Camille Claris (Lola), Kyan Khojandi (Paul), Arnaud Valois (Mehdi), Patrick Chesnais (Jules), Yvan Attal (Franck) (1h27).

Trump dénonce les théories du complot sur une "fausse Melania"
Ils deviennent simplement plus dérangés avec le temps", a écrit le "commander in chief". Les théories du complot atteignent même les plus hautes sphères de l'Etat américain.

Il aura fallu à Lisa Azuelos une tentative déloignement delle-même (le faux-pas Dalida) pour se rapprocher au plus près de ses inspirations, et signer ce qui est sans doute son meilleur film. Cela se ressent et tire le film vers le haut. Mis en musique par la douceur de Yael Naim, la sensibilité et l'humour qui s'en dégagent font de cette comédie mature un vrai moment de tendresse et de vérité.

Mère de trois enfants, Héloïse (Sandrine Kiberlain) a encore sa petite dernière à la maison. Passer de la confidente à la figure d'autorité, c'est aussi le défi que pose celui d'être une mère et que l'actrice principale expose avec un naturel assez convaincant. On retrouve en Kiberlain un peu de Sophie Marceau à l'époque de LOL, mais il semble que cette maman ait grandi avec ses enfants et appris de sa vraie vie de mère pour offrir une histoire complète où la mère n'est pas qu'une mère et où les femmes, qu'elles soient ados ou adultes, sont passionnantes et rayonnantes. C'est dire combien la perspective de voir la seconde s'envoler pour le Canada afin d'y poursuivre ses études a le don de déstabiliser la première qui, en guise de bilan intermédiaire de son existence, va devoir se résoudre à un saut dans le vide. Indicateur et révélateur d'une société en mouvement et d'une jeunesse qui bouge comme La Boum a pu l'être en 1980, le film de Lisa Azuelos est une franche réussite.

Articles Liés

Commentaires