Tanitnews

Le message du pape François à l'endroit des dirigeants africains (vidéo) — Soudan


Habituellement, le pape organise généralement le jeudi saint un rituel de lavage des pieds avec les prisonniers comme le recommande la bible à l'égard des personnes marginalisées mais une telle déférence n'a jamais été présentée à des dirigeants politiques.

À la cathédrale Sainte-Thérèse-de-l'Enfant-Jésus de Juba, le prélat a appelé les Sud-Soudanais (qui seraient à 60% chrétiens, dont la moitié de catholiques) à "choisir la vie, à déposer les armes et la haine, à purifier et convertir leur cœur, à pardonner et continuer le dialogue, à rechercher la paix et le bien commun", selon Vatican Insider.

Si à sa droite figure l'archevêque de Cantorbéry et primat de l'Église anglicane Justin Welby, c'est parce que vient de s'achever une retraite spirituelle " diplomatique et œcuménique " pour consolider la paix fragile au Soudan du Sud. "Il y aura des luttes entre vous, mais qu'elle restent dans le bureau; devant le peuple, unissez vous les mains!", avait lancé jeudi le pape argentin, après une prière commune.

Royaume-Uni : un humoriste meurt pendant un sketch sur une crise cardiaque
L'humoriste britannique s'est écroulé en plein spectacle jeudi près d'Oxford, sous les rires du public. Ce dernier était persuadé qu'il continuait son sketch sur. un homme victime d'une crise cardiaque .

L'image très humble du pape, agenouillé jeudi avec une visible souffrance pour embrasser les pieds de leaders du Soudan du sud, s'explique par "le climat de pardon réciproque" de leur réunion au Vatican, a estimé vendredi le Saint-Siège sur son portail officiel. Vous avez commencé un processus, qu'il se termine bien ", a conclut le pape à Salva Kiir et Riek Machar avant de poser un geste inédit en signe de respect: "baiser les pieds de ses hôtes.

Le Vatican a confirmé mercredi l'arrivée du chef rebelle et vice-président désigné Machar. La réaction de ce dernier manifeste son désarroi le plus total: il ne laisse tout d'abord pas le pontife s'agenouiller, mais celui-ci insiste, "permettez-moi ". Au terme de cette scène inédite dans son pontificat, le pape François s'éloigne, son souffle lourd, témoigne de son émotion et de sa fatigue. Il y a rencontré les évêques sud-soudanais, échangeant avec eux sur l'accord de septembre, puis le président Salva Kiir, avant d'aller rendre visite à un camp de trente-deux mille réfugiés géré par la Mission des Nations unies au Soudan du Sud.

Articles Liés

Commentaires