Tanitnews

Boeing 737 MAX immobilisés, American Airlines annule 115 vols quotidiens


La raison? La prolongation, jusqu'au 19 août, de l'immobilisation de sa flotte de 24 Boeing 737 MAX. Jusqu'à maintenant, les appareils ne devaient être cloués au sol que jusqu'au 5 juin, laissant espérer que la saison estivale et son pic d'affluence ne seraient pas pénalisés.

Au total, c'est en moyenne plus de 275 vols par jour qui vont être annulés ce qui devrait avoir un impact sur les revenus et la rentabilité de ces compagnies et pourrait les inciter à augmenter les prix des billets, même si pour American cela ne représente que 1,5% des vols quotidiens et 4% pour SouthWest. Sans doute pour minimiser l'importance de cette décision pour les passagers, mais aussi les investisseurs.

Avec ses 24 monocouloirs indisponibles, la compagnie aérienne américaine a annoncé dans la foulée qu'elle allait annuler environ 115 vols par jour pendant son programme de vols d'été.

Brand Finance avait chiffré à 7,5 milliards de dollars la perte de valeur en terme de réputation de Boeing immédiatement après la catastrophe aérienne d'Ethiopian Airlines qui a fait 157 victimes le 10 mars, cinq mois après l'accident d'un appareil de la compagnie indonésienne Lion Air ayant fait 189 morts.

J'prends 500 euros par week-end !
Le policier lui répond alors "Moi, en tout cas je gagne 500 euros par week-end, vous je ne suis pas sure que vous les ayez". Un tel montant est-il exagéré? Selon Le Parisien , le CRS en question était en mission de déplacement.

"Etant donné le travail en cours avec l'agence fédérale de l'aviation (FAA) et Boeing, nous sommes très confiants sur le fait que le MAX sera de nouveau certifié avant cette date", a ainsi détaillé le PDG d'American Airlines dans un communiqué dont BFM TV se fait l'écho.

American Airlines avait abaissé mardi un de ses indicateurs financiers clés au premier trimestre, en raison du blocage au sol de ses avions Boeing 737 MAX 8, ainsi que du " shutdown " et d'ennuis techniques. Sur ce total, un tiers était lié aux Boeing 737 MAX, le reste s'expliquant par des intempéries et un conflit social.

Un mois après l'immobilisation de la flotte de 737 MAX à la suite de deux tragédies rapprochées, le constructeur Boeing est confronté à une cascade d'annulations de vols par des compagnies aériennes américaines et à l'ingérence de Donald Trump demandant de rebaptiser cet avion.

Articles Liés

Commentaires