Tanitnews

Santé : on connaît la liste des produits ménagers les plus nocifs


Cependant, en regardant de plus près la composition, on s'aperçoit que ces substances sont présentes en très petites quantités, et qu'il y a des conservateurs toxiques à l'intérieur. Dans son dernier Hors-Série, 60 millions de consommateurs épingle les produits d'entretien industriels, jugés toxiques et polluants. On y trouve aussi des ammoniums quaternaires, soupçonnés de favoriser certains troubles de la fertilité - ils seraient également "reconnus comme l'une des premières causes d'asthme professionnel chez le personnel soignant " souligne le magazine 60 millions de consommateurs. Paru ce vendredi 12 avril, il interpelle sur de nombreux produits ménagers que nous utilisons au quotidien, dont la plupart sont dangereux pour la santé ou pour l'environnement.

Les "isothiazolinones", sont pointés du doigt par 60 millions de consommateurs.

Dans le même temps, l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), l'Institut national de l'environnement industriel et des risques (Ineris) et le Centre scientifique et technique du bâtiment (CSTB) alertent également sur les risques posés par ces produits ménagers. Les journalistes ont analysé pas moins de 60 produits ménagers, et, bien sûr, les conclusions sont effrayantes. " " Beaucoup contiennent une ou plusieurs substances toxiques, nuisibles à notre santé ou à l'environnement ", écrit-il en préambule, les accusant d'être les " principaux responsables " de la pollution de l'air intérieur. Ainsi, les nettoyants pour vitres du commerce " spécial grandes surfaces vitrées " émettent cinq fois plus de COV que leurs équivalents fait maison, dont de l'acétaldéhyde, classé cancérigène possible, et du formaldéhyde, cancérogène avéré. "Sur les 80 substances détectées dans l'air, on ne connaît que les valeurs toxicologiques de 35 d'entre elles", explique Isabelle Augeven-Bour, ingénieure à l'Ademe, citée par " Le Parisien ".

LOSC-PSG : ça a chauffé entre Nasser al-Khelaïfi et Luis Campos
Captée à la mi-temps, alors que le score n'est que de 1-1, on voit les joueurs parisiens rejoindre leur vestiaire en colère. Il n'y a pas eu du spectacle que sur la pelouse du Stade Pierre Mauroy hier, entre Lille et le Paris Saint-Germain (5-1).

Lire aussi Comment limiter la pollution de l'air chez soi? Les études montrent qu'une utilisation de produits faits-maison est préférable même s'il faut rester vigilant sur l'utilisation des huiles essentielles. "Deux-trois gouttes suffisent!", prévient Isabelle Augeven-Bour. Présents dans 67 % des produits, " ils se révèlent extrêmement allergisants ".

"Au vu des résultats alarmants de cette étude, nous demandons aux pouvoirs publics la mise en place d'un étiquetage clair et immédiatement lisible pour les consommateurs". "Sur les 60 produits testés, aucun n'est classé comme vertueux, neuf contiennent des substances " nocives ", émettant plusieurs " substances toxiques ".

Le magazine s'est penché sur la composition de 60 produits ménagers parmi les plus vendus, en se basant sur leur étiquette et leur fiche de données de sécurité réglementaire.

Articles Liés

Commentaires