Tanitnews

Facebook aspire les données d'un million de personnes sans le vouloir


Les 1,5 millions d'utilisateurs touchés devraient être prochainement contactés par Facebook. En revanche, Facebook n'a pas révélé combien d'adresses mail ont été obtenues par cette aspiration de contacts. D'après Business Insider, une fenêtre s'ouvrait ensuite pour indiquer que les contacts étaient en cours d'importation, sans demander l'autorisation de l'utilisateur. C'est ce qu'affirme la revue américaine Business Insider US.

Cette aspiration de données s'est effectuée sans le consentement des utilisateurs et ce, depuis 2016.

Le mois dernier, nous avons arrêté d'offrir aux gens s'inscrivant sur Facebook pour la première fois la possibilité de vérifier leur compte avec le mot de passe de leur compte courriel, a expliqué Facebook.

Une journaliste tuée durant des affrontements — Irlande du Nord
Selon l'agence littéraire Janklow & Nesbit, la jeune femme est née à Belfast et a beaucoup écrit sur le conflit nord-irlandais et ses conséquences.

Un peu plus tôt, Business Insider rapportait que le réseau social avait téléchargé les adresses email des contacts d'utilisateurs sans le consentement de ceux-ci, au moment de la création d'un compte.

Facebook a indiqué dans un communiqué officiel que ces listes de contacts n'avaient pas été partagées et que le problème avait été corrigé. Le réseau social souligne également que les utilisateurs peuvent consulter et gérer les contacts qu'ils partagent avec Facebook dans leurs paramètres. Ces données ont permis au réseau social d'améliorer le ciblage publicitaire, mais aussi de recommander des amis à ajouter. Dans un autre cas, Facebook a discuté de la suppression de l'accès aux données utilisateur pour une application de messagerie devenue trop populaire et considérée comme un concurrent, selon les documents. Rassurants, les responsables de Facebook avaient alors juré que tout cela ne concernait que peu d'utilisateurs et que rien n'avait été stocké sur les serveurs de l'entreprise.

Pendant ce temps, Facebook élaborait une stratégie pour définir publiquement ces changements comme un moyen de protéger la confidentialité des utilisateurs.

Articles Liés

Commentaires