Tanitnews

Le repreneur britannique de l'aciérie proche de la faillite — Ascoval


Le groupe assure qu'il va respecter ses engagements et que ses problèmes de trésorerie n'avait pas d'impact sur la reprise. La reprise de l'aciérie française ne serait pas menacée.

Le 2 mai, la chambre commerciale du tribunal de grande instance de Strasbourg a désigné British Steel comme repreneur d'Ascoval, société de 268 salariés en redressement judiciaire depuis novembre 2017. Mais mardi 14 mai, il semble que la solidité du groupe repreneur ne soit si certaine, et des risques de faillite sont même évoqués.

Auchan cède la quasi-totalité de ses magasins en Italie
L'opération ne concerne ni les 33 supermarchés non-franchisés situés en Sicile, ni les 50 magasins de l'enseigne Lillapois. Auchan ajoute que l'acquisition ne sera définitive qu'à l'issue de l'accord de l'autorité italienne de la concurrence.

Dans un communiqué distinct, le ministère de l'Économie et des Finances a pris acte de cette décision, assurant que la maison mère de British Steel avait "confirmé sa capacité à mener à bien la reprise" d'Ascoval.

British Steel dit avoir besoin d'un soutien financier " pour répondre aux problèmes liés au Brexit tout en continuant ses projets d'investissement ". De son côté, le gouvernement français n'est pas inquiet, et maintient le rachat. Un peu plus tôt, la chaîne d'information Sky News avait révélé que le gouvernement britannique avait lancé des préparatifs en vue d'une possible faillite du groupe. Le gouvernement britannique s'activerait déjà en coulisse en mobilisant des experts pour parer à une éventuelle cessation de paiement. British Steel a ainsi confirmé son intention d'apporter un financement de 47,5 millions d'euros, auxquels doivent s'ajouter 47 millions de fonds publics et environ 50 millions de financements bancaires.

Articles Liés

Commentaires