Tanitnews

Apple : La Cour suprême autorise une plainte contre Apple sur l'App Store


Les développeurs d'applications pour iPhone ont réalisé plus de 26 milliards de dollars (23,13 milliards d'euros) de chiffre d'affaires en 2017, soit 30% de plus que l'année précédente, selon Apple.

La Cour suprême des Etats-Unis a autorisé l'examen par la Justice américaine d'une plainte contre Apple pour pratiques anticoncurrentielles.

"Si un vendeur avait un comportement de monopole illégal qui incitait les consommateurs à payer des prix plus élevés que leurs concurrents, quelle que soit la manière dont le vendeur structurait ses relations avec un fabricant ou un fournisseur", a déclaré le juge fédéral Brett Kavanaugh dans sa décision. Lundi 13 mai, la Cour suprême a autorisé un groupe de consommateurs à attaquer Apple en justice dans le cadre d'un procès antitrust, rapporte le Wall Street Journal.

Apple s'était servie de cet ancien jugement de la Cour suprême pour faire valoir que les clients de l'App Store ne lui achètent pas directement les logiciels.

Toutefois, le tribunal note qu'il s'agit d'une première décision formelle sur l'affaire en question.

Le crossover compact passe à l'Hybrid4 de Peugeot — Opel Grandland X
Le Grandland X reprend l'appellation " Hybrid4 " du futur Peugeot 3008 électrifié, en plus d'adopter la même motorisation. L'autre prend place au niveau du train arrière et permet au Grandland X Hybrid4 de disposer de quatre roues motrices .

Lier Apple Pay aux achats iTunes et App Store est un changement attendu depuis longtemps, mais d'autres facteurs peuvent également être impliqués.

Le collectif d'utilisateurs d'iPhone qui a attaqué Apple en 2011 pour violation des règles sur la concurrence, a estimé que le consommateur est désavantagé en raison de ce monopole.

" Ils estiment en effet que la commission de 30 % prélevée par l'entreprise sur les ventes réalisées via l'App Store constitue une utilisation déloyale de sa position dominante et incitent à la hausse des prix qui se répercutent sur les portefeuilles des utilisateurs." explique frandroid.com, qui reprend l'information. La thèse est qu'Apple ajoute des frais obligatoires que les développeurs transfèrent ensuite aux clients finaux.

Selon le patron d'Apple, Tim Cook, l'App store a passé le cap des 170 milliards de téléchargement en 2018. Les propriétaires d'iPhone ne sont pas les consommateurs derrière une chaîne de distribution verticale qui essaie de poursuivre les fabricants au sommet de la chaîne. Impossible pour eux den acheter sur une autre boutique en ligne.

Les plaignants soulignent pour leur part qu'ils paient Apple et non pas les développeurs lorsqu'ils achètent une application et ils se présentent comme les victimes directes de surfacturations. La Cour suprême n'a pas encore abordé ces questions.

Articles Liés

Commentaires