Tanitnews

L'avortement sous la menace d'une profonde remise en cause — Etats-Unis


Il n'y a qu'en cas de risques pour la mère que l'IVG sera possible, ni en cas de viol, ni en cas d'inceste. Les ultra-conservateurs espèrent porter le débat devant la Cour Suprême et remettre en question le droit à l'avortement aux Etats-Unis, fixé depuis 1973 par la décision Roe vs Wade.

Une militante pro-choix à Montgomery est déguisée en personnage de la populaire série télé dystopique The Handmaid's Tail, basée d'après le roman de l'auteure canadienne Margaret Atwood. Un juge a bloqué la mise en œuvre de la loi du Kentucky, celle du Mississippi doit entrer en vigueur en juillet.

Mais chaque camp se prépare à une âpre bataille judiciaire, tous les recours devant être épuisés avant que la Cour suprême se saisisse éventuellement de l'affaire. "Ce texte punit les victimes de viol et d'inceste en les privant encore plus du droit à disposer de leur propre corps et en les obligeant à donner naissance ", a réagi l'ACLU, organisation de défense des droits civiques, dans un communiqué, tout en annonçant saisir la justice. Mais aucun n'était allé aussi loin que l'Alabama, Etat conservateur du Midwest, en son temps parmi les plus ségrégationnistes.

Formule 1. Bottas en pole au GP d’Espagne
Les Flèches d'argent ont encore montré à Barcelone, l'ampleur de l'écart existant actuellement entre elles et les Ferrari. Sebastian Vettel, le plus rapide des pilotes de la Scuderia samedi avec la 3e place, est relégué à 866/1000e de Bottas.

La Géorgie a adopté début mai une loi interdisant l'avortement dès que les battements du coeur du foetus sont détectables, soit environ à la sixième semaine de grossesse. Pire encore, il fera office d'adversaire à toutes ces femmes. Des mesures comparables au Kentucky et au Mississippi sont en passe d'adoption en Géorgie, Ohio, Missouri et Tennessee. Il est particulièrement répressif mais 28 États américains ont introduit plus de 300 nouvelles règles depuis le début de l'année, afin de limiter l'accès à l'avortement, selon un décompte de l'Institut Guttmacher, qui défend le droit des femmes à l'IVG.

Mais même dominée par les conservateurs, la Cour a récemment rejeté des recours de deux États républicains - la Louisiane et le Kansas - liés à l'IVG, un sujet très clivant dans la société américaine.

Plusieurs de ses neuf juges ont récemment redit leur volonté de ne pas revenir sur la jurisprudence de la haute cour.

Articles Liés

Commentaires