Tanitnews

Internationale - La Chine muette sur une rencontre Xi-Trump au G20


Le président américain Donald Trump a déclaré que si le président chinois Xi Jinping ne le rencontre pas lors du prochain sommet du Groupe des 20 à Osaka, au Japon, ce mois-ci, des droits de douane supplémentaires entreront en vigueur.

" La Chine ne veut pas d'une guerre commerciale, mais ne craint pas une guerre commerciale", a-t-il déclaré.

Pékin est ouvert à des négociations sur une base équitable, a-t-il dit, mais "si les Etats-Unis ne veulent qu'une escalade des tensions commerciales, nous répondrons avec détermination et nous nous battrons jusqu'au bout". Pour le secrétaire au Commerce, Wilbur Ross, a minimisé l'absence de confirmation de la Chine pour une rencontre lors du sommet de la fin du mois.

Pour le chef de la Maison blanche, " on a bêtement perdu 30% de notre industrie automobile, partie au Mexique.

2e Loto du patrimoine : les sites d'Auvergne et du Limousin retenus
Les critères: l'urgence, la situation de péril du site, la maturité du projet présenté ou encore son impact économique local. La Française des Jeux proposera ainsi un jeu à gratter supplémentaire et un tirage exceptionnel avancé au 14 juillet.

Il a une fois de plus souligné que des sociétés quittent la Chine pour établir leur activité en dehors du joug des tarifs douaniers, y compris aux USA. "Mais je suis très content de l'accord que j'ai conclu", a tweeté Trump mardi. "A ce stade, peu d'impact pour le consommateur, et les entreprises vont se relocaliser aux US", a indiqué Donald Trump. Les pays ont été incapables de trouver un compromis sur les tarifs de Trump, les États-Unis ayant plaidé en faveur du maintien de nombre d'entre eux et Pékin insistant sur le fait qu'ils devaient être dissociés de tout accord commercial.

Le président américain a, par étapes au cours des mois écoulés, imposé des droits de douane de 25% sur des produits chinois représentant 250 milliards de dollars d'importations annuelles.

Les investisseurs redoutent que la Chine ne riposte en plaçant à son tour des firmes américaines sur liste noire ou en limitant les exportations de terres rares vers les Etats-Unis.

Entre 2014 et 2017, les Etats-Unis ont obtenu de la Chine 80% de leurs approvisionnements de ces métaux employés dans l'électronique grand public et les matériels militaires.

Articles Liés

Commentaires