Tanitnews

Le boycott des examens respecté à 100% au Maroc — Médecine


Le bras de fer se poursuit entre les étudiants en médecine et les ministères de l'éducation nationale et de la santé.

Lundi 10 juin. C'est le premier jour des examens aux facultés de médecine, pharmacie et dentaire.

Un boycott suivi par "la totalité des étudiants marocains" en médecine, selon la Commission nationale des étudiants en médecine.

Selon la coordination des étudiants, le boycott a réussi à 100% dans les 9 facultés de médecine (générale, dentaire, pharmacie) que compte le Royaume, même si les étudiants étrangers ont été "forcés" de passer leurs examens.

Cette offre marque, selon eux, une avancée substantielle sur les deux points de divergence relatifs au concours de résidanat et à la sixième année de médecine dentaire, note ledit communiqué en faisant remarquer que ces points qui n'étaient pas inscrits au dossier revendicatif préliminaire des étudiants, ne revêtent pas un caractère urgent, étant donné que leur mise en œuvre n'est prévue que dans deux ans.

Radiohead révèle 18 heures d'enregistrements pour contrer un hacker
Depuis près d'une semaine, un internaute a décidé de jouer un bien mauvais tour au légendaire groupe britannique Radiohead . La raison? Couper l'herbe sous le pied à un hackeur qui menaçait de diffuser les archives musicales.

De leur côté, les parents des étudiants ont également tenu un sit in devant la faculté de médecine à Casablanca pour exprimer leur solidarité et dénoncer la politique de la sourde oreille adoptée par les deux ministères. Dans un communiqué, relayé par la Commission nationale des étudiants en médecine, les associations de parents ont par ailleurs souligné qu'ils appuyaient les revendications étudiantes " et appellent le gouvernement à trouver un accord avec les étudiants avant de reprogrammer les examens dans des conditions et des délais adaptés " précisent nos confrères.

"Nous attendons l'ouverture du dialogue avec le ministère de l'enseignement supérieur, et ce après la fin de la période des examens qui va durer deux semaines", nous répond Anass Hassouna, président du conseil des étudiants en médecine de Casablanca et membre de la commission nationale.

Coup dur pour les ministères de la Santé et de l'Education nationale. Dans un communiqué conjoint, les deux départements affirment que l'accord porte notamment sur l'instauration d'un examen national de qualification "dont l'organisation ne diffère pas des examens cliniques actuels".

Concernant les étudiants de médecine, les deux ministères se sont engagés à modifier la circulaire n° 48 du 12 octobre 2017 relative aux stages des étudiants de médecine chargés des missions de médecin interne (7 année), en impliquant les étudiants et ce, avant septembre prochain. Les deux ministères ont aussi signalé l'annonce du quota d'affectation dans les centres hospitaliers au maximum dans la deuxième semaine de septembre, directement après réception des listes en provenance des facultés de médecine et de pharmacie durant la première semaine du mois de septembre de chaque année. Les deux ministères ont convenu d'allouer un budget spécial de la part des facultés pour dispenser les étudiants des charges d'acquisition de matériels destinés aux travaux pratiques et au stage hospitalier, outre l'octroi de prime de mission aux étudiants de la 6e année et l'augmentation du nombre de postes destinés aux titulaires de diplôme de docteur en médecine dentaire.

Articles Liés

Commentaires