Tanitnews

L'Iran a porté secours à 44 marins


Selon un communiqué publié par l'agence Irna, la marine iranienne aurait porté secours à deux pétroliers étrangers en mer d'Oman à la suite d'accidents survenus en mer. "Quarante-quatre marins ont été sauvés des eaux par une unité de secours de la marine [iranienne] de la province d'Hormozgan [sud de l'Iran, NDLR] et transférés au port de Bandar-é Jask", écrit Irna, qui cite " une source informée ".

Deux pétroliers, le Front Altair et le Kokuka Courageous, respectivement sous pavillon des îles Marshall et du Panama, ont été vraisemblablement attaqués jeudi 13 juin en mer d'Oman près du détroit d'Ormuz, ont fait savoir leurs compagnies, provoquant une flambée de 4% des cours du pétrole.

Selon le journal spécialisé Tradewinds, qui cite des sources industrielles, le pétrolier Front Altair de la compagnie norvégienne Frontline aurait été touché par une torpille au large de Fujaïrah, aux Émirats arabes unis, une information confirmée par Frontline à l'agence Reuters.

De son côté, la Cinquième Flotte américaine a fait état de deux "appels de détresse" tôt jeudi matin émanant de pétroliers dans le Golfe d'Oman qui auraient été la cible d'une "attaque". "Des forces navales américaines dans la région ont reçu deux appels de détresse distincts, à 06h12 locales et un second à 7heures locales", a-t-elle ajouté. De plus, ce nouvel incident, le 2e en un mois impliquant la navigation dans ce passage maritime stratégique, survient à un moment de tensions accrues entre Téhéran et Washington, qui a accusé l'Iran d'être derrière le premier incident de mai. Les appels émanaient de pétroliers norvégiens dans le Golfe d'Oman. En fin de matinée, le Front Altair et ses 75.000 tonnes de naphte ont sombré dans les eaux.

"Incidents suspects" L'Iran a exprimé ses "inquiétudes" après des "incidents suspects".

Mercato : Silas Wamangituka dans les viseurs de l'OM et de Schalke 04
Silas Wamangituka , il vient ou pas? A peine 19 ans, Silas Wamangituka intéresserait l'Olympique de Marseille. Côté parisien, le tarif d'un transfert a été fixé aux environs de 6 millions d'euros.

Selon Irna, le premier accident a eu lieu à 8h50 à 25 mille nautiques de Bandar-é Jask à bord du navire battant pavillon des île Marshall et transportant une cargaison d'éthanol chargée au Qatar et à destination de Taïwan. Les marins ont été recueillis par l'Iran tandis que la Ve Flotte américaine serait sur place.

Sur les marchés, les cours du pétrole ont brusquement grimpé après l'annonce d'un "incident".

Quant au Kokuka Courageous, propriété du groupe BSM Ship Management, de Singapour, il a été immobilisé en mer avant d'être abandonné par l'équipage.

Le Royaume-Uni et ses partenaires ont ouvert une enquête sur les événements, selon l'United Kingdom Marine Trade Operations. Vers 8 heures GMT, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en août grimpait de 1,70 dollar (2,83%) à 61,67 dollars. Vingt-six civils de différentes nationalités ont été blessés dans cette attaque à laquelle Riyad a promis de riposter avec force. L'Arabie saoudite les avait attribués à l'Iran.

Articles Liés

Commentaires