Tanitnews

A Téhéran, Sinzo Abe veut atténuer la tension


Abe est arrivé mercredi à Téhéran dans l'espoir que ses relations étroites avec le président Trump et ses relations chaleureuses avec l'Iran lui permettraient de désamorcer une crise déclenchée par la décision de Trump de mettre fin au programme nucléaire iranien. Shinzo Abe et Hassan Rohani se sont rencontrés ce mercredi.

M. Rohani a estimé que la "racine" des tensions dans la région était à chercher dans "la guerre économique des Etats-Unis contre l'Iran". "Lorsque celle-ci cessera, nous verrons un changement très positif dans la région et dans le monde", a-t-il assuré, avant de poursuivre: " Nous ne déclencherons jamais une guerre, même contre les Etats-Unis, mais nous opposerons une réponse terrible si nous sommes attaqués ".

Le Japon, qui importait récemment encore 5 % de son pétrole en provenance d'Iran, a dû renoncer à ces achats pour se conformer aux dernières sanctions américaines visant la République islamique. L'économie iranienne, fortement tributaire des ventes de pétrole, a connu un fort déclin. L'économie nippone est très dépendante du pétrole du Golfe et Tokyo attache une grande importance à la stabilité de ses approvisionnements en hydrocarbures. Les États-Unis ont également augmenté le nombre de leurs troupes et leur nombre de navires à proximité de l'Iran.

Le président américain Donald Trump " ne mérite pas qu'on échange des messages avec lui ", a déclaré jeudi à Téhéran le Guide suprême iranien Ali Khamenei au Premier ministre japonais Shinzo Abe.

Sochaux et Nancy rétrogradés en National 1
La décision était attendue pour Sochaux , la DNCG a tranché et envoie le club en National. Le FC Sochaux a notamment remporté deux Championnats de France en 1935 et 1938.

Avant son départ, M. Abe a déclaré qu'il avait l'intention d'échanger des vues avec des dirigeants iraniens dans le but de réduire la montée des tensions. Un porte-parole de M. Abe a refusé de dire si le Premier ministre avait adressé à M. Rouhani un message de M. Trump ou s'il l'avait encouragé à parler aux États-Unis.

Après la réunion, M. Abe a souligné les relations diplomatiques entre le Japon et l'Iran, étalées sur neuf décennies, tout en faisant part de son inquiétude face à l'influence déstabilisatrice de l'Iran dans la région. "Il est essentiel que l'Iran joue un rôle constructif dans l'instauration d'une paix et d'une stabilité solides au Moyen-Orient", a déclaré M. Abe.

Le Premier ministre japonais s'exprimait ainsi parce que la V Flotte américaine aurait été la cible d'une attaque attribuée à l'Iran, dans le golfe d'Oman.

"Le mot suspicieux ne suffit pas à décrire ce qui transpire apparemment" de ces "attaques" contre des "tankers liés au Japon survenues alors que le premier ministre (japonais) rencontrait" le Guide suprême iranien à Téhéran, écrit Mohammad Javad Zarif sur Twitter.

Articles Liés

Commentaires