Tanitnews
  • Les Etats-Unis ont mis leurs menaces à exécution — Frappes en Syrie

    Mais Pékin désapprouve les bombardements américains: la diplomatie chinoise a appelé à "éviter toute nouvelle détérioration de la situation" en Syrie , tout en condamnant "l'usage d'armes chimiques, par n'importe quel pays". "Les Russes et les Iraniens doivent comprendre que soutenir Assad n'a pas de sens, nous ne souhaitons aucune confrontation avec eux", a-t-il déclaré, ajoutant qu' "un signal avait été donné", c'est un " avertissement ".

    Continuer la lecture...
  • Les fouilles préventives autorisées dans le métro après l'attentat en Russie — Paris

    Les fouilles préventives autorisées dans le métro après l'attentat en Russie — Paris

    Cette décision fait suite à l'attentat de Saint Pétersbourg , perpétré lundi dans une station de métro de la ville russe et où 14 personnes sont mortes. Les policiers peuvent désormais également procéder à la visite des véhicules circulant, arrêtés ou stationnant sur la voie publique ou dans des lieux accessibles au public, sur les lignes, stations, gares, arrêts et couloirs des transports en commun de voyageurs par voie ferrée de Paris.

    Continuer la lecture...
  • Syrie: Merkel pointe la responsabilité du régime d'Assad dans l'attaque chimique

    Le président américain a dénoncé un " terrible affront contre l'humanité " et des " actes odieux " menés par Damas. La chancelière allemande Angela Merkel a pointé jeudi pour la première fois la responsabilité du régime du président syrien Bachar al-Assad dans l'attaque présumée à l'arme chimique en Syrie." Un certain nombre d'éléments portent à croire que le régime d'Assad " est responsable de cette attaque, a déclaré Angela Merkel lors d'une visite dans la ville de Bad Muskau (est de ...

    Continuer la lecture...
  • Rencontre

    Rencontre "très difficile" entre Donald Trump et Xi Jinping

    Il a en tout cas dit s'attendre à une rencontre " très difficile " avec l'homme fort de Pékin. C'est le scénario qu'envisage le nouveau président des États-Unis, si la Chine refuse de s'engager dans le dossier du nucléaire nord-coréen. La Chine impose des droits de douane de 25 % sur les importations de voitures, limite les importations de nombreux produits agricoles et ferme l'essentiel du secteur des services aux investissements étrangers, et Trump a régulièrement menacé de riposter.

    Continuer la lecture...
  • Pas de fermeture sous Hollande — Fessenheim

    Nouveau rebondissement dans le feuilleton sur la fermeture de Fessenheim. Les six administrateurs salariés ont voté contre cette délibération et les six administrateurs indépendants, dont le PDG du groupe Jean-Bernard Lévy qui a une voix prépondérante en cas d'égalité ont voté pour, a indiqué une source à l'AFP.

    Continuer la lecture...
  • La frappe américaine en Syrie est un acte d'agression (responsable russe)

    L'Iran "condamne vigoureusement " les frappes américaines contre une base militaire syrienne, a déclaré vendredi Bahram Ghassemi, porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, cité par l'agence Fars. " Il était à peine supportable de devoir regarder comment le Conseil de sécurité de l'ONU s'est montré incapable de réagir de manière claire à l'utilisation barbare d'armes chimiques".

    Continuer la lecture...
  • Syrie: les frappes américaines contre la base aérienne de Shayrat

    L'armée a visé des avions syriens, une piste d'atterrissage et des stations de carburant, a précisé un des responsables. 11h45 Le Pentagone a dévoilé les images de ses tirs de missiles. Il précise que le Royaume-Uni "est déterminé à empêcher toute nouvelle attaque" du régime de Damas . D'après Talal Barazi, il y aurait eu en outre des victimes civiles dans le village situé à côté de la base aérienne, relaie la BBC en citant la chaîne de télévision libanaise al-Mayadeen, sans toutefois ...

    Continuer la lecture...
  • Frappes américaines contre la Syrie

    Selon le président russe Vladimir Poutine, ces frappes américaines à l'encontre de la Syrie constituent " une agression contre un Etat souverain en violation des normes du droit international se fondant sur des prétextes inventés ", c'est ce qu'affirme Dmitri Peskov, le porte-parole du Kremlin.

    Continuer la lecture...
  • Frappes américaines en Syrie: Hollande et Merkel pointent "l'entière responsabilité d'Assad"

    Bachar al-Assad porte " l'entière responsabilité " des frappes américaines, ont estimé la chancelière allemande Angela Merkel et le président français dans un communiqué commun. La frappe de missiles américains visant la base aérienne de Shayrat , dans la région d'Homs (Ouest de la Syrie), qui a fait au moins sept (7) victimes, n'a laissé personne indifférent.

    Continuer la lecture...
  • L'Iran et la Russie condamnent les frappes américaines en Syrie

    Les missiles Tomahawk visaient notamment "des hangars aériens renforcés", des stockages de pétrole, de munitions, des défenses anti-aériennes, des radars. Contrairement à Barack Obama qui avait évoqué en 2012 une "ligne rouge" à ne pas franchir, soit une interdiction formelle faite à l'armée syrienne d'utiliser des armes chimiques interdites par les conventions internationales, mais face à laquelle il n'avait pas opposé la réponse militaire pourtant évoquée, Donald Trump a répondu par la ...

    Continuer la lecture...
  • Donald Trump ordonne des frappes contre le régime syrien

    Donald Trump ordonne des frappes contre le régime syrien

    La base de al-Chaayrate, dans la province centrale de Homs, a été frappée vers 00h40 (22h40 heure française) par 59 missiles Tomahawk tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée orientale. "On a la confirmation de la mort de quatre militaires dont un général de brigade dans l'armée de l'air", a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l'OSDH.

    Continuer la lecture...
  • La position américaine sur la Syrie depuis 2011

    A l'été 2013, le prédécesseur de Donald Trump , Barack Obama, avait renoncé à frapper le régime syrien après une attaque aux armes chimiques près de Damas qui avait fait plus de 1.400 morts. Le porte-parole de Poutine a confié que ces frappes causaient un " préjudice considérable " à leur relation. 12h45 Les défenses antiaériennes de l'armée syrienne seront "renforcées" à la suite des frappes américaines contre la base syrienne de al-Chaayrate, a annoncé vendredi le porte-parole ...

    Continuer la lecture...
  • Les frappes américaines en Syrie s'invitent dans la campagne

    Les principaux alliés d'Assad, Moscou et Téhéran, ont vivement condamné cette première opération militaire des États-Unis contre le régime syrien. Pour le président russe, " les frappes américaines en Syrie sont une tentative de détourner l'attention de la communauté internationale loin des nombreuses victimes civiles en Irak ", où des raids aériens contre l'organisation État islamique (EI) à Mossoul ont tué des dizaines de civils fin mars, explique le porte-parole.

    Continuer la lecture...
  • Les frappes américaines en Syrie s'invitent dans la campagne présidentielle

    C'est ce qu'a déclaré François Hollande , vendredi 7 avril, en réaction à la frappe américaine contre une base aérienne en Syrie dans la nuit de jeudi à vendredi. 15h L'enchaînement des événements: tout est allé très vite entre l'attaque chimique et les frappes américaines. - En Turquie, le président Recep Tayyip Erdogan a jugé les frappes américaines "insuffisantes" et estimé que d'autres mesures sont requises, après que son porte-parole les a qualifiées de "réponse positive ...

    Continuer la lecture...
  • Côte d'Ivoire-Inter/Les Etats-Unis frappent une base aérienne en Syrie

    La base de al-Chaayrate, dans la province centrale de Homs, a été frappée vers 00h40 GMT par 59 missiles Tomahawk tirés par les navires américains USS Porter et USS Ross, qui se trouvaient en Méditerranée orientale. "Il n'y a pas de changement à ce statut", a déclaré le secrétaire d'Etat américain Rex Tillerson. Les alliés de Bachar al-Assad, la Russie et l'Iran, ont condamné le bombardement tandis que la Turquie , opposé au régime a salué des frappes " positives ".

    Continuer la lecture...
  • " "Trump dénonce un " affront à l'humanité " après l'attaque chimique

    Le secrétaire à la Défense James Mattis en discuterait activement avec le conseiller à la sécurité nationale du président Donald Trump , le général H.R. Tillerson a en outre évoqué "un processus politique qui conduirait au départ d'Assad". Hier l'armée russe a en partie disculpé son allié syrien, affirmant que l'aviation de Damas avait frappé un "entrepôt" des rebelles contenant des " substances toxiques ".

    Continuer la lecture...
  • " Assad est le seul responsable " des frappes américaines, selon Paris et Berlin

    Depuis la Tunisie, Bernard Cazeneuve a rappelé que M. Hollande avait prôné dès 2013 "une réaction très ferme à l'égard de l'utilisation d'armes chimiques" par Damas. Bachar al-Assad est "directement responsable de la riposte décidée par les États-Unis", a de son côté jugé Benoît Hamon, reprenant quasiment les termes de la déclaration franco-allemande.

    Continuer la lecture...
  • Pour Eric Trump,

    Pour Eric Trump, "le népotisme, c'est la vie" — Etats-Unis

    Ivanka Trump a levé un petit voile sur son fonctionnement de conseillère pour Donald Trump . Je pense qu'il y a de multiples manières de faire entendre sa voix. "On a toutes les deux grandi à New-York, et on a quelques amis en commun, et c'est une personne qui s'exprime très bien, et intelligente". La femme d'affaires, qui a légué la gestion de sa ligne de vêtements et d'accessoires à des proches depuis qu'elle travaille à la Maison Blanche, a affirmé vouloir poursuivre son engagement ...

    Continuer la lecture...
  • Les États-Unis sont passés à l'attaque en Syrie

    Les frappes menées par l'armée américaine contre une base aérienne syrienne d'où aurait été menée l'attaque au gaz de mardi, constituent un "avertissement" et une forme de "condamnation" du " régime criminel " de Bachar el-Assad, a déclaré Jean-Marc Ayrault.

    Continuer la lecture...
  • Donald Trump et son rival chinois Xi Jinping règlent leurs comptes

    Donald Trump et son rival chinois Xi Jinping règlent leurs comptes

    Le positionnement diplomatique du président américain face à la Chine, qu'il a vilipendée en campagne électorale pour ses pratiques commerciales, reste flou. "Donc, bien sûr, c'est une question dont nous allons discuter", a assuré Susan Thornton, qui sera jeudi à Mar-a-Lago. Au programme: pas de " golf diplomacy " - le sport préféré du président américain a été interdit pendant longtemps en Chine - mais des négociations qui s'annoncent tendues sur la Corée du Nord , le commerce et le taux ...

    Continuer la lecture...
  • Syrie : Donald Trump frappe le régime d'Assad

    Mais la Russie, alliée de la Syrie, a averti les Etats-Unis, juste avant les frappes. La Chine a appelé à " éviter toute nouvelle détérioration de la situation " en Syrie, tout en condamnant " l'usage d'armes chimiques, par n'importe quel pays ".

    Continuer la lecture...
  • Poutine dénonce une "agression contre un État souverain" en Syrie

    De leur côté, Angela Merkel et François Hollande se sont exprimés dans un communiqué commun, pour dire que le président syrien, Bachar Al-Assad, porte " l'entière responsabilité " des frappes américaines. Le vice-Premier ministre turc, toujours selon Anadolu, a affirmé que ces frappes étaient " importantes, significatives " après que des civils eurent été visés, " vraisemblablement " par des armes chimiques.

    Continuer la lecture...
  • Des niqabs pour contourner la loi

    Des niqabs pour contourner la loi "anti-masque"

    Il n'en fallait pas plus pour que les ultras de l'AIK prennent leur ministre au mot. Le gouvernement suédois a récemment prononcé l'interdiction pour les groupes d'ultras de se masquer le visage durant les matches, pour lutter contre la violence dans les stades.

    Continuer la lecture...
  • La femme tombée dans la Tamise est morte

    La femme tombée dans la Tamise est morte

    La mort d'Andreea Cristea gonfle le bilan de l'attaque à cinq morts, en plus de l'assaillant Khalid Masood, qui a été abattu par la police après avoir foncé sur les piétons au volant d'un véhicule loué et attaqué un policier qui gardait l'entrée du parlement.

    Continuer la lecture...
  • Les smartphones explosifs de Samsung vont faire leur retour... mais reconditionnés

    Cette annonce a surpris certains connaisseurs dans la mesure où Samsung avait prévu depuis janvier de lancer dans quelques jours son nouveau smartphone S8 mercredi aux Etats-Unis. Pour tes vidéos, tu pourras filmer en 1.000 images par seconde, plutôt bluffant. Ainsi sur ces deux modèles, le constructeur reprend le concept d'écran incurvé au niveau des extrémités.

    Continuer la lecture...
  • Porsche et Audi unis pour l'électrique et la voiture autonome

    Porsche et Audi unis pour l'électrique et la voiture autonome

    Dans les faits, ces travaux communs concerneront des domaines tels que l'électrique, la conduite autonome ou la numérisation. "Ensemble, nous ferons des progrès plus rapidement dans la course pour la mobilité du futur". "Les meilleurs cerveaux de nos deux compagnies vont définir ensemble nos technologies futures", a commenté Rupert Stadler, le Président du Conseil d'Administration d'Audi AG.

    Continuer la lecture...
  • Une camionnette percute des passants à Stockholm, plusieurs blessés — Suède

    Un témoin cité par le quotidien Dagens Nyheter raconte avoir vu des corps recouverts de sacs en plastique. Selon Reuters, un secteur du centre de la ville a été bouclé par les forces de l'ordre. 15h15: L'incident s'est produit peu avant 14 heures à proximité d'un grand magasin, au croisement d'une grande artère et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale.

    Continuer la lecture...
  • Désaccord entre Moscou et les pays occidentaux à l'ONU — Syrie

    Mardi, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, s'est dit profondément perturbé par des rapports faisant état d'une utilisation présumée d'armes chimiques en Syrie lors de ces attaques. Allié indéfectible du régime depuis le début de la guerre en Syrie il y a six ans, Moscou a opposé son veto à plusieurs reprises à l'ONU pour éviter une condamnation de Damas .

    Continuer la lecture...
  • Réactions suite à l'attaque des États-Unis contre la Syrie

    Alors que le Kremlin dénonce après la frappe américaine " une agression contre un Etat souverain ", Hélène Blanc considère que "Vladimir Poutine lui-même ne s'est pas privé d'envahir l'Ukraine ou la Géorgie par le passé". L'Iran condamne fermement les frappes unilatérales américaines et considère que de telles mesures vont renforcer le terrorisme en Syrie et vont compliquer la situation dans la région.

    Continuer la lecture...
  • France : une délégation ministérielle bientôt en Guyane

    Les barrages ont finalement été retirés dimanche pour permettre le ravitaillement de la population. Les commerces ouvrent partiellement. En pleine campagne présidentielle, et malgré l'arrivée d'une mission interministérielle pour " dialoguer ", 37 syndicats réunis au sein de l'Union des travailleurs guyanais (UTG) ont voté samedi à la quasi-unanimité la "grève générale illimitée" pour lundi.

    Continuer la lecture...
  • Frappes américaines en Syrie : La communauté internationale divisée

    Le lendemain, Donald Trump menace de passer à l'action. Dans une adresse solennelle à la télévision depuis sa résidence de Mar-a-Lago en Floride, Donald Trump a annoncé jeudi soir avoir déclenché des frappes contre la Syrie en riposte à l'attaque chimique présumée de Khan Cheikhoune près d'Idlib (86 morts), imputée à l'armée syrienne et donc à Bachar al-Assad.

    Continuer la lecture...
  • Attentat à Londres: Le dernier bilan

    Attentat à Londres: Le dernier bilan

    Selon la chaîne britannique BBC , la voiture utilisée par l'assaillant pour faucher les piétons sur le pont de Westminster a été louée dans dans la même ville. Deux sont dans un état grave mais leurs jours ne sont pas en danger. Il s'agit de l'attaque la plus meurtrière au Royaume-Uni depuis les attentats suicide du 7 juillet 2005, revendiqués par des sympathisants d'Al-Qaïda, qui avaient fait 56 morts dans les transports en commun londoniens.

    Continuer la lecture...
  • Twitter poursuit Washington pour avoir tenté d'identifier un utilisateur anti-Trump

    Twitter poursuit Washington pour avoir tenté d'identifier un utilisateur anti-Trump

    Le compte créé en janvier 2017 diffuse notamment de l'information s'opposant aux politiques de l'administration Trump en matière d'immigration. Selon les documents de la poursuite, un agent du Service des douanes et de la protection des frontières, une division du département de la Sécurité intérieure , a cherché à obtenir auprès de Twitter le numéro de téléphone, l'adresse postale et l'adresse IP de l'utilisateur @ ALT_USCIS .

    Continuer la lecture...
  • Les premières analyses chimiques indiquent une "exposition au sarin" — Syrie

    Le secrétaire à la Défense James Mattis en discuterait avec le conseiller à la sécurité nationale de Donald Trump, le général H.R. McMaster. Mos cou et Damas , ont quant eux qualifiées ces attaques d'"agression" contre un Etat. Trump, vite rejoint par Nikki Haley, l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies , affirmant qu'"après la Crimée et l'Ukraine, les Russes essaient maintenant de couvrir Bachar Al-Assad, et ce sont des choses que nous n'allons pas laisser passer".

    Continuer la lecture...