Tanitnews
  • Attentat au camion bélier à Stockholm : 4 morts et 15 blessés

    Vendredi après-midi, aux alentours de 15 heures, un camion a foncé sur des piétons dans le centre-ville de Stockholm en Suède, d'après les premières informations, rapportées par Francetvinfo . Le camion "a été volé à l'occasion d'une livraison à un restaurant", a déclaré à l'AFP une porte-parole du brasseur Spendrups, Rose-Marie Hertzman.

    Continuer la lecture...
  • Attentat de Stockholm : un suspect en garde-à-vue

    Il est soupçonné " d'homicides à caractère terroriste ", a précisé à l'AFP la porte-parole du parquet, Karin Rosander, sans préciser s'il s'agit ou non du conducteur présumé du camion. Selon Reuters, la police a ordonné l'évacuation de la gare centrale de Stockholm. Pour rappel, un camion a renversé des passants en plein centre de Stockholm peu après 14 heures ce vendredi 7 avril , tuant quatre personnes et blessant plusieurs autres.

    Continuer la lecture...
  • Le ton monte avec la Russie, les alliés applaudissent Trump

    Jeudi, il avait dit souhaiter que le Conseil de sécurité de l'ONU "sanctionne" Assad et réitéré sa volonté de "parler avec les Russes, les Iraniens et les Turcs" pour "essayer d'éliminer" le président syrien et "organiser la transition". D'ailleurs, Donald Trump a essayé de prévenir un petit peu tout ça en faisant une sorte d'appel à toutes les nations civilisées du monde à s'unir contre la barbarie en Syrie .

    Continuer la lecture...
  • Vu de Moscou, Trump est " rattrapé par l'establishment militaire américain "

    Selon lui, "c'est la base d'où a décollé l'avion qui a frappé Khan Cheikhoun", ville contrôlée par des rebelles et des jihadistes dans le nord-ouest syrien où 86 civils ont été tués mardi dans une attaque chimique présumée . Ce n'est pas le cas des alliés des Etats-Unis, comme Israël, la France, l'Arabie saoudite et la Turquie qui ont apporté leur total soutien à cette agression américaine.

    Continuer la lecture...
  • Trump prêt à "régler" seul le problème nord-coréen

    Et la Chine décidera si elle nous aide ou pas concernant la Corée du Nord. " Le seul pays qui peut stopper la Corée du Nord est la Chine et ils le savent (...) Ils doivent agir et nous allons continuer à mettre la pression sur la Chine pour qu'ils agissent", a assuré Nikki Haley dans un entretien accordé à la chaîne ABC .

    Continuer la lecture...
  • Peut-il dépasser Fillon avant la présidentielle 2017 — Sondages Mélenchon

    Dans un tel élan de progrès, Mélenchon pourrait facilement dépasser Fillon avant le premier tour, d'autant plus que la probité de ce dernier a été mise à rude épreuve avec l'affaire des emplois fictifs. Pour en savoir plus sur les programmes des onze candidats à l'élection présidentielle française, c 'est ici . A l'heure d'écrire ces lignes, tel n'est pas le cas, puisqu'un triumvirat composé de Marine Le Pen, du centriste Emmanuel Macron et du Républicain François Fillon caracolent en ...

    Continuer la lecture...
  • Trump écrase Assad de 59 frappes de Tomahawk

    Des frappes justifiées par les Américains est leur alliés comme étant une réponse à une attaque chimique présumée que Donald Trump a qualifiée de " honte pour l'humanité ". Dorénavant aux yeux de M. Tillerson "le rôle d'Assad à l'avenir est incertain et avec les actes qu'il a perpétrés, il semblerait qu'il n'ait aucun rôle pour gouverner le peuple syrien".

    Continuer la lecture...
  • 4 morts, un gardé à vue pour "acte terroriste" — Attentat à Stockholm

    Il est soupçonné "d'homicides à caractère terroriste", a précisé à l'AFP la porte-parole du parquet, Karin Rosander. "La France exprime sa sympathie et sa solidarité aux familles des victimes et à tous les Suédois", déclare le chef de l'État, soulignant que "la lutte sans relâche contre le terrorisme doit être une priorité de la solidarité européenne".

    Continuer la lecture...
  • Frappes en Syrie. Hollande souhaite des suites au niveau international

    Moscou a annoncé la suspension de l'accord avec Washington sur la prévention d'incidents aériens en Syrie, et réclamé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU . Ces frappes sont "une réponse appropriée à l'attaque barbare à l'arme chimique perpétrée par le régime syrien", a estimé un porte-parole de Downing Street.

    Continuer la lecture...
  • Florilège de réactions, dont Poutine — Frappes en Syrie

    Les deux pays restent officiellement en état de guerre. Le candidat d'En marche Emmanuel Macron, a réitéré sa proposition d'une intervention militaire internationale. Le président Vladimir Poutine a dénoncé par la voix de son porte-parole Dmitri Peskov qui "une agression contre une nation souveraine ", la Syrie , en se servant d'un "prétexte fallacieux", celui d'une attaque présumée à l'arme chimique .

    Continuer la lecture...
  • Fillon et Mélenchon réduisent l'écart avec Macron et Le Pen — Sondage présidentielle

    Fillon et Mélenchon réduisent l'écart avec Macron et Le Pen — Sondage présidentielle

    Bon tribun, le représentant de La France insoumise semble avoir réussi à convaincre lors des débats sur TF1-LCI le 20 mars et sur BFMTV-CNews mardi. Sur trois semaines, il bondit même de sept points. Mélenchon à égalité avec Fillon au premier tour, c'est une première! Reste que cette percée du député européen du Grand Sud-Ouest a pour effet de fragiliser non seulement le vainqueur de la primaire de la droite, pour qui les intentions de vote sont stables, mais aussi les deux candidats de ...

    Continuer la lecture...
  • Attentat en Suède: L'homme gardé à vue serait le chauffeur du camion

    La police suédoise a confirmé l'arrestation d'un suspect en lien avec l'attaque de vendredi au cours de laquelle un camion a foncé sur des piétons, à Stockholm. Elle a repris après quelques heures. Nombre de dirigeants étrangers ont exprimé leur solidarité avec Stockholm. Un véhicule lancé à vive allure au coeur d'une grande ville qui percute les passants et laisse derrière lui un cortège de corps mutilés: l'attaque rappelle le mode opératoire des attentats de Nice (sud-est de la ...

    Continuer la lecture...
  • Les soldats ont préséance sur les politiques à Washington — Syrie

    Bachar al-Assad porte "l'entière responsabilité" des frappes américaines, ont estimé la chancelière allemande Angela Merkel et le président français dans un communiqué commun. Il y a une zone militaire russe sur la base qui a été touchée, mais les États-Unis ont pris des précautions pour ne pas atteindre cette zone, selon le capitaine de la marine Jeff Davis, un porte-parole du Pentagone.

    Continuer la lecture...
  • Le régime syrien porte "l'entière responsabilité" des frappes américaines (OTAN)

    Cette attaque ne fera qu'"aider les groupes terroristes qui sont en déclin et compliquer encore la situation en Syrie et dans la région", a-t-il ajouté. Les Etats-Unis accusent le régime syrien d'avoir utilisé un agent neurotoxique de type sarin mardi 4 avril contre la ville rebelle de Khan Cheikhoun dans le nord-ouest de la Syrie , tuant au moins 86 personnes, dont 27 enfants.

    Continuer la lecture...
  • L'homme gardé à vue serait le chauffeur du camion — Attentat en Suède

    Rappelons que l'attentat perpétré par une camionnette ayant foncé sur des passants, a fait 4 morts et 15 blessés. Neuf d'entre eux le seraient grièvement, selon les autorités sanitaires du pays. Selon Reuters, la police a ordonné l'évacuation de la gare centrale de Stockholm. Stefan Lovfen a appelé la population à rester prudente et attentive, faisant écho aux propos de la police qui a invité les Suédois à éviter les rassemblements.

    Continuer la lecture...
  • Frappes américaines contre le régime d'Assad — Syrie

    A l'été 2013, le prédécesseur de Donald Trump , Barack Obama, avait renoncé à frapper le régime syrien après une attaque aux armes chimiques près de Damas qui avait fait plus de 1.400 morts. Mais le chef de la diplomatie syrienne Walid Mouallem a réaffirmé que l'armée de son pays "n'a pas utilisé et n'utilisera jamais" d'armes chimiques contre son peuple, "pas même contre les terroristes", expression du régime pour désigner rebelles et jihadistes.

    Continuer la lecture...
  • Trump invente la guerre impulsive — Syrie

    Bachar al-Assad porte " l'entière responsabilité " des frappes américaines, ont estimé la chancelière allemande Angela Merkel et le président français dans un communiqué commun. "C'est ce que la France avait demandé à l'été 2013 au lendemain de l'attaque chimique de la Ghouta", affirment-ils. Paris et Berlin ont promis de poursuivre leurs efforts avec les partenaires dans le cadre des Nations Unies pour sanctionner "de manière appropriée" l'utilisation de ces armes qui est prohibée par ...

    Continuer la lecture...
  • Frappes américaines en Syrie. Le point à 12 h

    De son côté, le chef du gouvernement tunisien a exprimé la condamnation de son pays "des attaques par les armes chimiques ". Le Pentagone soupçonne les Syriens d'avoir été aidés pour mener à bien l'opération, mais les militaires américains ne sont pas allé jusqu'à accuser la Russie .

    Continuer la lecture...
  • Un homme en garde à vue pour "acte terroriste" — Attaque à Stockholm

    Selon le quotidien Aftonbladet , il s'agit d'un Ouzbek de 39 ans, sympathisant de l'Etat islamique (EI). "Cela n'implique absolument pas qu'elles sont soupçonnées", a déclaré à l'agence de presse TT un porte-parole, Lars Byström. Le secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres a condamné "la violente attaque" perpétrée vendredi par un homme à bord d'un camion qui a renversé des passants dans le centre de Stockholm , en Suède.

    Continuer la lecture...
  • Un suspect arrêté — Attentat en Suède

    Il a fini sa course dans la façade d'un grand magasin, Åhléns City, près du croisement avec une artère à forte circulation, Klarabergsgatan. Une épaisse fumée commence à s'en dégager. " En cette heure difficile, les Russes pleurent avec le peuple suédois ", a entre autres affirmé le président Vladimir Poutine, quelques jours après un attentat qui a fait 13 morts dans le métro de Saint-Pétersbourg, non revendiqué à ce jour.

    Continuer la lecture...
  • Syrie : des missiles américains lancés contre une base aérienne

    Moscou mène des frappes aériennes depuis la fin septembre 2015 en Syrie, où elle a déployé avions et hélicoptères. "Il était à peine supportable de devoir regarder comment le Conseil de sécurité s'est montré incapable de réagir de manière claire à l'utilisation barbare d'armes chimiques " a estimé Sigmar Gabriel , tout en appelant à trouver une solution sous l'égide de l'institution internationale.

    Continuer la lecture...
  • A l'ONU, Moscou accuse, Washington menace — Frappes en Syrie

    Ils se réuniront à nouveau vendredi et entendront des représentants de l'armée américaine sur la frappe punitive, a indiqué la mission américaine à l'ONU. La chancelière allemande Angela Merkel et le président français François Hollande ont indiqué que le président Bachar Al-Assad portait " l'entière responsabilité " des frappes américaines.

    Continuer la lecture...
  • Le Pentagone présente ses options militaires à la Maison blanche — Syrie

    Quatre soldats syriens ont été tués dans la frappe , qui a également "détruit presque totalement " la base aérienne du régime qui était visée, rapporte l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Avant les frappes , l'ambassadeur russe à l'ONU Vladimir Safronkov avait averti des " conséquences négatives" en cas d'intervention militaire. Il s'exprimait à l'issue d'une réunion du Conseil de sécurité qui n'a pas réussi, après deux jours de débat, à se mettre d'accord sur une ...

    Continuer la lecture...
  • Les réactions des candidats face aux frappes américaines — Présidentielle

    Lui qui n'a cessé de dire que les Etats-Unis ne devaient plus être les gendarmes du monde . - Le président polonais Andrzej Duda a exprimé "son entier soutien à l'opération militaire" américaine. # La Russie peut-elle riposter? Une riposte militaire est-elle envisageable? En réaction Donald Trump a lancé une attaque cette nuit contre une base aérienne syrienne, la détruisant totalement.

    Continuer la lecture...
  • L'ONU enquête sur l'attaque chimique — Syrie

    Auparavant, la Russie, principal soutien du régime syrien, a accusé les États-Unis, vendredi à l'ONU, d'avoir violé la loi internationale en frappant militairement le régime de Damas jeudi soir, après une attaque chimique présumée qui a fait plus de 80 morts.

    Continuer la lecture...
  • Moscou - Syrie: Poutine surpris par Trump sur son propre terrain

    Au moins quatre soldats syriens ont été tués, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Donald Trump a, depuis son investiture, menacé de passer à l'acte pour bombarder la Syrie. " Le plus grave selon Poutine, a-t-il ajouté, est que cela ne nous rapproche pas de l'objectif ultime dans la lutte contre le terrorisme international mais crée, au contraire, un sérieux obstacle à la création d'une coalition internationale".

    Continuer la lecture...
  • Les USA prêts à frapper de nouveau en Syrie

    Il fait au moins 86 morts, dont 27 enfants, et plus de 160 blessés, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme. En 2013, l'ex-président Obama avait renoncé au dernier moment à frapper en Syrie après une attaque chimique imputée au régime.

    Continuer la lecture...
  • Une camionnette renverse des passants à Stockholm, en Suède

    Le bilan varie entre deux et cinq morts, selon divers médias. La police fait état de plusieurs morts et de nombreux blessés. L'incident, sur lequel la police n'a pas donné plus de détails dans l'immédiat, s'est produit peu avant 15h à proximité d'un grand magasin (l'équivalent du Monoprix en France), au croisement d'une grande artère et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale.

    Continuer la lecture...
  • Attentat au camion bélier à Stockholm — Suède

    Elle avait auparavant diffusé les photos d'un individu portant un sweat à capuche gris. Le Premier ministre suédois annonce un renforcement des contrôles aux frontières. " Une attaque contre tout Etat membre (de l'UE, ndlr) est une attaque contre nous tous ", a-t-il ajouté. Il n'avait que légèrement blessé des passants.

    Continuer la lecture...
  • Trump a personnellement informé son invité, le président Xi — Frappe en Syrie

    Trump a personnellement informé son invité, le président Xi — Frappe en Syrie

    Il s'attend en tout cas à une rencontre "très difficile" avec l'homme fort de Pékin. Xi a par ailleurs invité Trump à effectuer cette année une visite d'Etat en Chine. "Nous avons un gros problème avec la Corée du Nord , nous allons voir", a encore souligné M. Trump sur Fox News. Autre question brûlante qui devrait être évoquée sous les palmiers de Floride, le commerce.

    Continuer la lecture...
  • Trump face à face avec Xi, le grand rival chinois

    Trump face à face avec Xi, le grand rival chinois

    Le président américain et la "First Lady", Melania Trump, toute de rouge vêtue pour l'occasion, ont accueilli le président chinois et sa femme, l'ancienne cantatrice Peng Liyuan, dans cette vaste propriété toute en dorures construite sur le front de mer.

    Continuer la lecture...
  • Washington menace d'une nouvelle action militaire en Syrie

    Lors d'une conférence de presse à la Maison Blanche, le président américain Donald Trump a affirmé que cette attaque chimique présumée avait changé son regard vis-à-vis de son homologue syrien Bachar al-Assad, menaçant de passer à l'action face à ce qu'il a qualifié d'"affront à l'humanité".

    Continuer la lecture...
  • Les Etats-Unis lancent des missiles sur une base syrienne

    Plus tôt, l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) avait déjà indiqué que quatre militaires avaient été tués, dont un général. "[.] Il n'y a aucun doute que la Syrie a utilisé des armes chimiques interdites, violant les conventions sur les armes chimiques , et ignorant les avertissements du conseil de sécurité de l'ONU ", a martelé le président américain.

    Continuer la lecture...
  • Sur les lieux de l'attaque — Stockholm

    L'attaque s'est produite peu avant 15 heures à proximité d'un grand magasin, au croisement d'une grande artère et de la rue piétonne la plus fréquentée de la capitale suédoise. Une épaisse fumée commence à s'en dégager. Le véhicule en cause est un camion bleu, appartenant à une brasserie. Le camion "a été volé à l'occasion d'une livraison à un restaurant", a déclaré à l'AFP une porte-parole de l'entreprise de transports Spendrups, Rose-Marie Hertzman.

    Continuer la lecture...
  • La Russie et l'Iran condamne l'attaque

    La Russie et l'Iran condamne l'attaque

    Le président américain Barack Obama, qui avait fait de l'usage d'armes chimiques une "ligne rouge", avait toutefois finalement écarté à la surprise générale une action militaire à court terme en décidant de soumettre une telle décision à un vote du Congrès.

    Continuer la lecture...
  • La frappe américaine en Syrie ne règle pas le sort d'Assad

    En février, le président syrien avait envoyé un message à son attention en défendant son décret anti-immigration, bloqué par la justice, qui pénalisait particulièrement les réfugiés et les migrants syriens. " Ce soir, j'ai ordonné une frappe militaire ciblée sur la base aérienne en Syrie d'où l'attaque chimique a été lancée", a déclaré le président Trump".

    Continuer la lecture...
  • La police confirme l'arrestation d'un suspect — Attentat à Stockholm

    Le chef du gouvernement, qui au moment de l'attentat était en route vers la deuxième ville du pays, Göteborg, a fait demi-tour pour revenir dans la capitale. Mais il n'avait que légèrement blessé des piétons. L'attaque la plus mortelles de ce type de ces derniers mois en Europe est celle de Nice du 14 juillet 2016 , lorsqu'un camion a foncé dans la foule qui venait d'assister aux feux d'artifice de la fête nationale en France.

    Continuer la lecture...
  • Trump reçoit le président chinois Xi Jinping en Floride

    Trump reçoit le président chinois Xi Jinping en Floride

    Pyongyang sera au coeur des discussions entre les deux dirigeants. L'homme fort du régime communiste arrive avec " du grain à tweeter " pour le président américain, selon des sources diplomatiques à Pékin, qui évoquent des concessions chinoises en matière de commerce et d'investissement, avec à la clé la création d'emplois aux États-Unis.

    Continuer la lecture...
  • La localité syrienne victime d'une attaque chimique à nouveau bombardée

    Moscou a annoncé la suspension de l'accord avec Washington sur la prévention d'incidents aériens en Syrie, et réclamé une réunion d'urgence du Conseil de sécurité de l'ONU. Nous avons également été en mesure d'authentifier plus de 25 enregistrements vidéo réalisés immédiatement après l'attaque à l'arme chimique. Allié des rebelles et voisin de la Syrie, la Turquie a salué comme " positives " les frappes américaines, comme l'Arabie saoudite.

    Continuer la lecture...